Madagascar: Journée mondiale de la radio - Le studio Sifaka espère devenir une station radio

A l'occasion de la journée mondiale de la radio, le représentant du ministère de la Communication et de la culture, le représentant du coordonnateur résident du système des Nations Unies par intérim du PNUD, et le représentant du Fonds des Nations Unies pour l'enfance, et celui du Haut-commissariat aux Droits de l'homme ont effectué une visite conjointe du studio Sifaka Andraharo.

Lors de cette rencontre avec ces hauts responsables, les gérants de ce studio ont déclaré être confiants sur l'avenir du projet de transformer le studio en une station radio. Cela pourrait être effectif d'ici au mois de juin 2020 car la procédure est déjà en cours actuellement. Pour le représentant de la ministre de la Communication à cet événement, il ne faut pas considérer les nombreuses démarches demandées par le MCC dans la mise en place de cette transformation comme un obstacle.

« C'est la procédure habituelle et toutes les stations doivent passer par-là au moment de leur création », a-t-il expliqué. En tout cas, ce studio où travaille une vingtaine de jeunes journalistes, compte bien apporter sa contribution dans la consolidation de la paix à Madagascar, mais aussi la promotion de la diversité qui est une des plus grandes richesses du pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.