Maroc: Message de fidélité et de loyalisme à S.M le Roi du président de la Chambre des représentants

Le cabinet Royal a reçu un message de fidélité et de loyalisme adressé à SM le Roi Mohammed VI par le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, à l'occasion de la clôture de la première session de la quatrième année législative de la dixième législature.

Dans ce message, Habib El Malki exprime, en son nom propre et en celui de l'ensemble des membres de la Chambre des représentants, ses sincères et profonds sentiments de fidélité, d'estime et de gratitude à Sa Majesté le Roi.

Il fait part au Souverain de sa «fierté» des hautes orientations Royales qui ont encadré l'action parlementaire au cours de cette session, marquée particulièrement, par le discours Royal à l'ouverture du Parlement, qui a insisté sur l'importance du financement bancaire dans la stimulation de l'économie nationale, la préservation de la cohésion sociale, l'appui aux PME et dans l'assurance de la flexibilité des pratiques financières et des décisions bancaires afin de favoriser l'insertion socioprofessionnelle des jeunes, la création d'opportunités d'emploi et le renforcement de la confiance en l'avenir des nouvelles générations.

Il a souligné qu'en plus des réalisations de la Chambre au niveau de la promotion des fonctions constitutionnelles de l'institution représentative en matière de législation, de contrôle de l'action gouvernementale, d'évaluation des politiques publiques, et de dynamisation de l'activité diplomatique parlementaire, qui a été marquée par l'établissement de nouvelles relations avec un ensemble de Parlements internationaux, elle était également consciente de l'importance de l'engagement institutionnel et politique dans l'adhésion au nouveau modèle de développement et dans la mise en œuvre de la vision méthodique contenue dans le discours Royal du 11 octobre 2019 à l'occasion de l'ouverture de cette session.

Habib El Malki a également mis l'accent sur la volonté des membres de la Chambre des représentants de «consolider les acquis et de maintenir la présence, la performance et l'efficacité dans l'atteinte des objectifs escomptés en toute sincérité, en vue de servir les intérêts suprêmes du Royaume et les principales causes nationales, à leur tête l'intégrité territoriale».

Il a relevé, dans ce sillage, que les membres continueront de renforcer l'ouverture de la Chambre et de développer davantage l'esprit d'appartenance à cette institution législative et la confiance en son statut juridique, son image et son rôle représentatif, en consolidant ses liens avec les institutions universitaires, scientifiques, culturelles et nationales, en sus de son ouverture sincère sur les composantes crédibles de la société civile, de même que la mise à disposition de tous les moyens disponibles pour faciliter le mécanisme des requêtes et pétitions afin d'assurer une inclusion plus démocratique des composantes sociétales, et une meilleure «appropriation» de l'esprit institutionnel.

S'agissant de la nouvelle étape, poursuit Habib El Malki, les parlementaires ambitionnent d'y entrer en toute responsabilité en gardant à l'esprit les défis internes et externes qui doivent être relevés à travers un travail méthodique qui fédère toutes les volontés nationales crédibles et qui prend en considération les hautes orientations Royales, l'esprit constitutionnel, les dispositions du règlement interne de la Chambre et les valeurs démocratiques adoptées par le Maroc et son peuple, sans compromettre les valeurs marocaines enracinées.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.