Ile Maurice: Assassinat de Gérald Lagesse à la MCB - Pas de recours au conseil privé pour Jiaved Ruhumatally

14 Février 2020

Quinze ans après l'assassinat de Gérald Lagesse, Customer Service Supervisor de la Mauritius Commercial Bank (MCB), la peine de 40 ans en prison de Jiaved Ruhumatally a été reconfirmée. Hier, jeudi 13 février, les juges Nicholas Oh San-Bellepeau et Karuna Gunesh-Balaghee ont rejeté sa demande de recours au Judicial Committee du Conseil privé pour contester sa sentence. Ils considèrent que sa motion est «a far cry from the type of case which would justify referral» au Conseil privé.

Jiaved Ruhumatally et ses deux complices, Steve Monvoisin et Laval Sambacaille, ont effectué un braquage à la MCB le vendredi 11 février 2005. Au cours du braquage, Marie Gérald Lagesse a été assassiné.Traduit aux assises, Jiaved Ruhumatally avait plaidé non coupable alors que ses deux complices avaient avoué leur crime. Ils ont été condamnés à 16 ans de prison chacun par l'ex-juge Pritiviraj Fekna.

Vol à la MCB

Pour rappel, les trois complices ont pénétré dans le Main Vault de la MCB. À l'aide d'une barre en aluminium, Jiaved Ruhumatally a bloqué la porte de la Control Room pour empêcher les gens d'en sortir. Quand il a fait irruption dans le Main Vault la première fois, Jiaved Ruhumatally a aperçu ses deux complices luttant avec Gérald Lagesse pour le faire taire. Ils ont placé un morceau de papier dans sa bouche.

Lors du procès, il a révélé avoir bâillonné la victime avec sa chemise. Il a dit avoir remarqué beaucoup de sang près de la tête de Gérald Lagesse. L'autopsie avait révélé que le décès de ce dernier était dû à une asphyxie.Jiaved Ruhumatally a été reconnu coupable à l'unanimité le 27 novembre 2015. Le 14 décembre 2015, il a été condamné à 42 ans de prison par l'ex-juge Pritiviraj Fekna. Il avait interjeté appel mais celui-ci a été rejeté le 6 décembre 2018 et sa peine réduite à 40 ans de prison.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.