Mauritanie: La Mauritanie appuie le rôle constructif et positif de l'Algérie pour la résolution de la crise libyenne

Alger — La Mauritanie appuie le rôle "constructif et positif" que joue l'Algérie pour trouver une solution à la crise libyenne et salue l'initiative du Président Abdelmadjid Tebboune pour accueillir le dialogue entre les frère libyens, a affirmé jeudi le ministre mauritanien des Affaires étrangères, Ismail Ould Cheikh Ahmed.

Répondant à une question lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, concernant la position de son pays vis-à-vis de la proposition du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune pour accueillir le dialogue entre les frères libyens, M. Ould Cheikh a déclaré: "nous saluons cette initiative qui apportera selon nous un développement positif dans la résolution de la crise libyenne, qui s'est aggravée et a atteint un niveau alarmant".

Le chef de la diplomatie mauritanienne a fait état, dans ce cadre, d'une "grande convergence" des vues entre les deux pays, notamment en ce qui concerne la condamnation de toute forme d'intervention étrangère.

Assurant que "l'Algérie a toujours eu un rôle constructif et positif sous la direction du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune dans la résolution de la crise en Libye", M. Ould Cheikh, a réitéré le soutien de son pays à ces démarches dans le cadre de l'Union du Maghreb Arabe (UMA) et du Comité de haut niveau de l'Union africaine (UA).

Abordant les relations bilatérales, le chef de la diplomatie mauritanienne a indiqué que le volet économique "a de tout temps était au cœur de ces relations", en témoigne, a-t-il dit, la présence du produit algérien en Mauritanie.Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum a annoncé, pour sa part, une visite prochaine à Tripoli, affirmant être "en contact permanant avec l'ensemble des parties libyennes".Concernant le conflit syrien, M. Boukadoum qui a rappelé la position algérienne vis-à-vis de la crise dans ce pays, a affirmé que l'Algérie n'a jamais fermé son ambassade en Syrie.

Il a appelé, à cette occasion, les Etats arabes à accepter le retour de la Syrie au sein de la Ligue arabe.Par ailleurs, M. Boukadoum a annoncé la promulgation "prochaine" du décret relatif à la création de l'Agence algérienne de coopération internationale à vocation africaine. Cette Agence aura à s'acquitter d'un "rôle important" en matière de coopération avec l'ensemble des pays du Sahel, du Maghreb arabe et de l'Afrique, a-t-il dit.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.