Angola: Le Conseil consultatif recommande le renforcement du système de communication

Luanda — La création de conditions pour le renforcement du système de communication sociale démocratique, diversifié et pluriel, visant à garantir les droits, libertés et les garanties des citoyens, fait partie des recommandations issues du XIVe Conseil Consultatif du Ministère de la Communication Sociale.

Les participants à la rencontre ont également recommandé des ajustements au paquet législatif du secteur et sa réglementation, l'adaptant aux dynamiques sociales, et encouragé l'initiative privé à apporter sa contribution pour consolider l'existence d'un système de médias démocratique, diversifié et pluriel.Poursuivre les travaux de définition et consolidation de la communication numérique, qui pourrait passer par la création d'un organisme régulateur à cet effet et la création de conditions d'accès des personnes handicapées à l'information figurent aussi parmi les décisions de la réunion.

Pour les participants, il est encore nécessaire d'améliorer et de moderniser la gestion des entreprises du secteur, afin de les rendre plus efficaces et efficientes, ainsi que de soutenir les efforts de l'Exécutif pour réaliser des changements structurels dans le cadre du Plan de développement national (PDN).

Prosseguir, com os departamentos ministeriais parceiros, os esforços para o aumento do raio de cobertura dos sinais de rádio e de televisão e a implantação do programa de migração digital constituem também recomendação e conclusão do evento.

Poursuivre, avec les départements ministériels partenaires, les efforts visant l'augmentation du rayon de couverture des signaux radio et télévision et la mise en œuvre du programme de migration numérique font également partie des recommandations.

Les participants ont aussi appelé au renforcement du rôle méthodologique du ministère sur les cabinets de communication institutionnel et presse, les services de presse dans les missions diplomatiques de l'Angola et les cabinets provinciaux de communication sociale, pour une meilleure standardisation de la communication institutionnelle interne et externe et de l'identité visuelle du Gouvernement.

Les conclusions et recommandations finales de l'événement soulignent également la nécessité de développer des partenaires dans le cadre de la communication sociale avec les pays d'Afrique Centrale et Australe pour la formation et le soutien technique et technologique, l'échange de contenus et la mobilité professionnelle.

Ils recommandent aux organes publics de communication sociale le replacement des correspondants municipaux pour faciliter la diffusion des réalisations de l'Exécutif et des faits pertinents et de proximité sur toute l'étendue du territoire national.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.