Ile Maurice: Vol à Arsenal - Krishna Seetul libéré sous caution

14 Février 2020

C'est en fauteuil roulant que Krishna Seetul, accusé d'avoir agressé une sexagénaire à Arsenal le samedi 1er février, a comparu en cour de Pamplemousses ce vendredi 14 février. Comme la police n'a pas objecté à sa remise en liberté conditionnelle, il a pu regagner son domicile après avoir fourni une caution de Rs 10 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 50 000. De plus, Krishna Seetul devra se rendre au poste de police de Triolet chaque mardi. Une charge provisoire de «larceny by two» a été retenue contre lui.

Par ailleurs, dans sa déposition à la police, le suspect a nié les faits et s'est même dit choqué par ce que son ami a fait. «Mo ti avek enn kamarad. Enn sel kout, linn rass sak enn madam. Je n'ai rien à voir avec le vol», a-t-il soutenu.

Pour rappel, Krishna Seetul allègue aussi avoir été victime de brutalité policière et réclame Rs 90 millions à l'Etat. Il a retenu les services de Mes Sanjeev Teeluckdharry et Priyanka Gungah.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.