Sénégal: Saint-Louis / Suite et pas fin des manifestations des pécheurs - Yame Dieye et Maka Dièye placés sous mandat de dépot

14 Février 2020

La liste des manifestants ayant été placés sous mandat de dépôt à la suite de la manifestation du mardi 4 février dernier ne cesse de s'agrandir.

En effet, deux membres de la section Saint-Louis de l'Union Nationale des Pécheurs Artisanaux du Sénégal (UNAPAS) ont été inculpés hier, jeudi 13 février, par le Juge du second Cabinet d'instruction du Tribunal de Grande Instance de Saint-Louis.

Tous deux ont été placés sous mandat de dépôt, rejoignant ainsi les 31 personnes qui les ont précédés dernièrement à la Maison d'arrêt et de correction (Mac) de Saint-Louis. Selon les informations recueillies chez les responsables de la Police, ces deux membres de l'UNAPAS sont inculpés pour les faits suivants : «association de malfaiteurs ; participation à une manifestation non autorisée qui a occasionné des dommages à des personnes ; incendie volontaire et violence contre des agents de la fonction publique dans l'exercice de leurs fonctions», entre autres.

À ce jour, ils sont en tout 33 personnes à être placés sous mandat de dépôt à la suite des incidents qui ont occasionné plusieurs dégâts parmi lesquels des édifices publics saccagés et incendiés et des véhicules calcinés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.