Sénégal: Renégociation du contrat de concession de l'autoroute à péage - Le collectif citoyen des usagers engage l'Etat à préserver les intérets du peuple

14 Février 2020

En perspective de la renégociation annoncée du contrat de concession de l'autoroute de l'avenir Dakar-Diamniadio, le Collectif Citoyens des Usagers de l'Autoroute à Péage (CCUAP) appelle l'Etat à sauvegarder l'intérêt des usagers dans le prochain accord pour répondre efficacement aux attentes des Sénégalais. «Le Collectif des Citoyens des Usagers de l'Autoroute à Péage (CCUAP) se félicite de cette mesure salutaire et encourage le gouvernement à sauvegarder l'intérêt des usagers pour ainsi répondre efficacement aux attentes du peuple sénégalais», lit-on dans un communiqué du collectif.

Le CCUAP qui dit avoir «appris avec beaucoup de satisfaction la volonté de l'État du Sénégal», représenté par messieurs El Hadj Oumar Youm, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, chargé du Réseau ferroviaire et Amadou Hott, ministre de l'Économie, du Plan et de la Coopération, de renégocier le contrat de concession de l'autoroute à péage avec l'entreprise SENAC SA, expose ses revendications. Il s'agit de «la publication du contrat de concession conformément à la loi n°2012-22 du 27 décembre 2012 portant Code de Transparence dans la Gestion des Finances publiques ; la réduction consistante des tarifs, donc la renégociation du contrat en cours ; l'éclairage de l'autoroute ; une meilleure prise en charge de la sécurité des personnes», rappelle-t-on dans le texte.

En attendant, le CCUAP envisage l'organisation, dans les prochains jours, d'une «grande mobilisation citoyenne pour soutenir les actions du gouvernement en faveur de la renégociation du contrat de concession de l'autoroute à péage pour une plus grande prise en charge des préoccupations des usagers».

Pour la réussite de cette initiative, le CCUAP en appelle au soutien des députés du peuple, des membres Hauts conseillers des Collectivités territoriales (HCCT) et du Conseil Économique Social et Environnement (CESE), des chefs religieux et coutumiers, de la Société civile, des centrales syndicales, en particuliers les syndicats de transporteurs, des partis politiques, des journalistes, des activistes et autres citoyens de tout bord invités «à venir massivement prendre part à cette éminente action citoyenne».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.