Nigeria: Des villages rasés par l'armée, selon Amnesty

14 Février 2020

Amnesty International a appelé vendredi à une enquête sur des opérations de l'armée dans le nord-est du Nigeria, où des villages ont été rasés par les militaires en lutte contre les jihadistes, selon l'organisation de défense des droits humains.

Les attaques se sont intensifiées ces derniers mois dans le nord-est du Nigeria où sévissent les jihadistes de l'Etat islamique en Afrique de l'Ouest (ISWAP), branche du groupe nigérian Boko Haram affiliée au groupe Etat islamique (EI), en particulier autour de la route de Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno.

Sur la base d'interviews de 12 villageois et l'analyse de données satellite, Amnesty a affirmé que l'armée nigériane avait rasé trois villages sur une route menant à Maiduguri, après en avoir expulsé des centaines d'habitants les 3 et 4 janvier. Lire la suite.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.