L'Égypte facilite la mise en œuvre des ODD et de l'Agenda 2063 grâce à l'outil IPRT de la CEA

12 Février 2020

Le Caire, 10 février (CEA) - La Commission économique pour l'Afrique (CEA) a organisé, du 2 au 5 février 2020 un atelier de formation de trois jours sur l'outil de planification et d'évaluation intégré (Integrated Planning and Reporting Toolkit, IPRT)en partenariat avec le ministère égyptien de la Planification et du Développement économique (MPDE).

L'outil de planification et d'évaluation intégré est une application web financée par la CEA qui vise à répondre au besoin des pays africains d'intégrer dans leurs plans de développement nationaux aussi bien les Objectifs de Développement Durable (Agenda 2030) et l'Agenda 2063 pour le développement de l'Afrique.

"Grâce à l'IPRT, il est possible de faciliter l'alignement de l'Agenda National pour le Développement Durable de l'Egypte avec l'Agenda 2030 des Nations Unies ainsi que l'Agenda 2063 africain, sur trois niveaux : objectifs, cibles et indicateurs. Il nous permet par conséquent de faire le suivi et de visualiser la performance de l'Egypte dans le cadre des trois agendas, et d'effectuer des comparaisons avec d'autres pays. Par ailleurs, il s'agit d'un logiciel dynamique qui répond aux besoins des utilisateurs », a déclaré Howaida Barakat, responsable de l'Unité de Développement Durable au ministère de la Planification et du Développement économique (MPDE).

« Cet atelier a été l'occasion de présenter l'outil de planification et d'évaluation intégré de la CEA (IPRT) aux responsables chargés de la planification en Égypte, l'IPRT étant un outil qui répond au besoin des pays africains d'adopter et d'intégrer aussi bien le Programme de développement durable à l'horizon 2030 que l'Agenda 2063 dans leurs plans de développement nationaux », indique Ahmed Al-Awah, responsable de l'unité consultative informatique stratégique de la CEA.

Selon A. Al-Awah, l'IPRT soutiendra le travail d'alignement des plans nationaux de développement sur l'Agenda 2030 et l'Agenda 2063 mené par les responsables de la planification et en facilitera la poursuite dans les rapports sur les progrès accomplis par l'Égypte pour la réalisation harmonisée des objectifs, cibles et indicateurs de leurs plans nationaux de développement et des deux agendas de développement.

Adopté par l'Assemblée générale des Nations Unies en 2015, l'Agenda 2030 pour le développement durable est fondé sur 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) qui regroupe 169 cibles et 232 indicateurs portant sur des domaines aussi divers que le développement économique, social ou la protection de l'environnement.

« Jusqu'en 2019, seuls 8 pays africains (Afrique du Sud, Égypte, Ghana, Malawi, Niger, Ouganda, Tanzanie et Togo) comptaient 140 indicateurs ou plus, sur un total de 232 indicateurs ODD », explique Molla Hunegnaw Asmare, statisticien à la Commission économique pour l'Afrique.

L'Agenda 2063 lancé en 2013 définit plusieurs étapes pour que la région réalise d'ici 2063 sa vision d'une « Afrique intégrée, prospère et en paix, gérée par ses propres citoyens et représentant une force dynamique dans l'arène internationale ».

En utilisant l'IPRT, l'Égypte sera en mesure de faciliter son évaluation des progrès réalisés aussi bien pour la mise en œuvre des ODD que celle de l'Agenda 2063. « Les objectifs, les cibles et les indicateurs des deux agendas sont intégrés dans le logiciel et les utilisateurs peuvent évaluer visuellement le niveau d'alignement entre les deux agendas en un clic. L'outil comprend par ailleurs des tableaux de bord intégrés qui permettent de visualiser des informations résumées sur l'alignement des pays et les performances dans la mise en œuvre des objectifs et cibles nationaux alignés sur l'Agenda 2030 et l'Agenda 2063 », a déclaré Paul Mpuga, économiste à la CEA.

« Le fait que (l'IPRT) soutiendra le suivi et l'évaluation au niveau infranational avec des données désagrégées est impressionnant et facilitera davantage les analyses approfondies. Par ailleurs, la fonction de prédiction des performances nationales est extrêmement intéressante et bénéfique dans la mesure où elle facilitera l'identification des domaines d'actions prioritaires à l'échelle nationale », a ajouté le Dr Barakat.

18 pays africains ont bénéficié des formations de la CEA sur l'IPRT depuis 2019. Au cours des prochains mois, d'autres pays seront couverts dont la Côte d'Ivoire, le Maroc, la Mauritanie, le Sénégal, le Soudan et la Tunisie.

مصر تسهّل تنفيذ أهداف التنمية المستدامة وأجندة 2063 بفضل مجموعة أدوات اللجنة الاقتصادية لأفريقيا المدمجة للتخطيط والتقييم

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.