Togo: Dagbati a fait son choix !

14 Février 2020

3ème canton de la Commune de Vo 3, Dagbati et les autres localités à forte concentration humaine de cette zone minière de la préfecture de Vo, sans attendre le 22 Février prochain pour matérialiser leur choix, ont visiblement porté au grand jour hier Jeudi leur préférence pour les 5 prochaines années à la tête du Togo.

Sans trop se hasarder ou se jeter vers l'inconnu, Dagbati Centre, Vo Ativé, Wougandomé, Kpédi, Kpéyidi, ont tous exprimé de vive voix leur choix porté sur le Chef de l'Etat Faure Gnassingbé pour un nouveau mandat à la tête du pays.

Au cours des rencontres entre les populations de ces différentes localités et les émissaires du président-candidat, avec à leur tête la ministre du Développement à la Base et Directrice de cabinet de Faure Gnassingbé, Victoire Sidémého Tomégah-Dogbé, ces populations qui ont été réceptives aux messages à elles adressés par le candidat, ont aussi soumis leurs doléances.

De Dagbati à Vo Ativé en passant par les autres localités, tout a laissé transparaitre un accueil d'une communauté à sa fille. Et les doléances n'ont paru parfois que des rappels en famille sur des problèmes sur lesquels la tête de cette équipe de campagne du candidat de UNIR et les populations travaillaient déjà ensemble pour y trouver des solutions définitives.

De ce qu'on a pu retenir, ces doléances sont visiblement les mêmes ou parfois se recoupent. Il s'agit pour certains de problèmes de routes pour le désenclavement, l'eau, l'électricité et autres unités de soins périphériques.

Si à la suite des doléances, les populations ont promis poursuivre cette collaboration pour la satisfaction de leurs problèmes, en accordant un nouveau mandat au Chef de l'Etat par la force de leur vote, on en retient l'appel poignant d'un des intervenants au nom des populations, à Dagbati, à savoir, « Dites à Faure de se souvenir de nous et que les résultats du scrutin attirent encore plus son attention vers nous à Dagbati ».

C'est un appel qui a été favorablement accueilli par leur fille et sœur, Victoire Sidémého Tomégah-Dogbé et sa suite, qui ont transmis à leur tour les deux messages importants de Faure Gnassingbé à leurs parents. Des mots du membre du gouvernement, il s'agit dans un premier temps d'un « message de paix et d'union pour attirer les investisseurs et créer de l'emploi », ensuite d'une invitation au « travail pour sortir autant que possible de Togolais de la pauvreté ».

Revisitant le programme de société du candidat, Mme Tomégah-Dogbé a ressorti les engagements du candidat-président une fois élu à « faciliter l'établissement des pièces d'identité, l'extension de l'assurance maladie, du financement pour les artisans, les paysans (agriculteurs et éleveurs). Partout où elle est passée, elle a demandé aux groupes de femmes, aux jeunes et aux hommes adultes de s'organiser pour qu'elle puisse leur envoyer les services en charge de ces différents projets pour les aider à en bénéficier.

Reste dès lors que ces populations traduisent leurs promesses de voter le candidat UNIR dans les faits pour que la continuité dans la gestion des affaires de l'Etat permette de satisfaire ces diverses doléances dans une cohésion sociale sans pareille. Pour ce faire, ces différents rencontres ont aussi permis à la délégation d'apprendre aux populations comment voter leur candidat qui est en 4ème position de haut en bas ou de bas en haut sur le bulletin de vote.

Avant Dagbati, à noter que les jours précédents, d'autres localités dont les cantons de Momé et de Dzrékpo, toujours dans Vo 3 se sont aussi ralliées à la cause de UNIR.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.