Togo: Le Président que veut Amnesty International...

14 Février 2020

Le profil du prochain Président à élire le 22 février prochain préoccupe Amnesty International. « Le prochain président doit faire de la protection des droits humains une priorité », recommande l'ONG de défense des droits de l'Homme, marquée par les points noirs du mandat 2015-2020 dont l'adoption de lois liberticides qui compromettent la liberté d'expression, les tueries d'au moins 25 personnes dont des enfants depuis les manifestations de 2015, le surpeuplement des prisons jusqu'à hauteur de 186 % de taux d'occupation, un climat d'impunité pour les forces de sécurité, entre autres. Amnesty International adresse à cet effet aux sept (07) candidats en lice un document public intitulé « Engagement pour la promotion et le respect des droits humains au Togo » leur demandant un positionnement ferme en faveur des droits humains...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.