Cameroun: Bafang - 02 élèves du lycée classique portés disparus le 11 Février

14 Février 2020

La 54 ème édition de la Fête de la Jeunesse est très pénible pour le proviseur du lycée classique de Bafang, département du Haut Nkam dans la région de l'Ouest Cameroun.

Deux petits élèves du lycée classique de Bafang sont sans nouvelles, a fait savoir le proviseur. Il s'agit de: Zidane Chedjou Aimée ( classe de 5ème M1), et de Djomtso Rostand ( classe de 4ème M4).

Selon nos informations, les deux élèves ont quitté leurs domiciles respectifs dans la matinée du mardi 11 Février 2020, afin de se rendre au défilé de la 54 ème édition de la Fête de la Jeunesse. Seulement, confie-t-on à Camer.be, les deux petits garçons n'ont pas été aperçus sur la place des fêtes de Bafang, et n'ont donc pas pris part à la parade.

Et le proviseur du lycée classique de Bafang, et les familles, restent sans nouvelles des deux petits garçons. Le proviseur du lycée classique de Bafang prie toute personne ayant trace des deux élèves, de bien vouloir l'en informer. L'inquiétude gagne de plus en plus les familles concernées.

Seulement, pour plus d'efficacité, il serait mieux que les familles postent les photos des deux garçons sur les réseaux sociaux. Les concernés étant encore mineurs, et n'ayant donc pas de cartes nationales d'identité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.