Ile Maurice: Trafic de drogue - Kameer Osman Mohamed interrogé par l'ICAC

14 Février 2020

Il a purgé sa peine de trois ans pour trafic de drogue dans l'affaire Mike Brasse, à La Réunion. Kameer Osman Mohamed, dit Azal est rentré à Maurice cette semaine. Il a été interrogé, hier, jeudi 13 février, comme suspect par l'Independent Commission against Corruption (ICAC) sous les dispositions de la Financial Intelligence and Anti Money Laundering Act. Cela dans le cadre d'une affaire de blanchiment d'argent lié au trafic de drogue.

Kameer Osman Mohamed était dans le viseur de l'ICAC depuis 2016 mais il avait été appréhendé dans le sillage de la saisie de 42,5 kg d'héroïne au port de Sainte-Rose, en novembre de cette année-là. Mike Brasse et Royce Capdor avaient aussi été arrêtés avec leurs complices réunionnais, Corine Clain et son fils Kevin Zettor.

L'enquête a redémarré pour faire la lumière sur le transfert de Rs 700 000 qu'il aurait effectué dans des différents pays, comme La Réunion, l'Inde, Madagascar et l'Australie. Il avait aussi transféré de l'argent à la petite amie de Mike Brasse, Corine Clain. Sans oublier, que le suspect avait échangé des devises chez un cambiste. Des transactions effectuées de 2015 à 2016. L'interrogatoire de Kameer Osman Mohamed se poursuivra la semaine prochaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.