Congo-Brazzaville: MASA 2020 - Julles Ferry Moussoki et Juste Parfait régalent le public

Sélectionnés respectivement dans la catégorie conte et humour, Julles Ferry Moussoki et Juste Parfait étaient en spectacle prélude à la onzième édition du Marché des arts et spectacles d'Abidjan (MASA) le 13 février dernier à l'Institut français du Congo à Brazzaville. Ils ont livré un spectacle hilarant et instructif qui a conquis le public.

Julles Ferry Moussoki était le premier à monter sur scène. Vêtu d'un boubou et d'un pantalon au style africain, rien qu'en l'observant, on pouvait deviner, plus ou moins, le genre de discipline qu'il pratique. En effet, il est comédien, conteur et directeur artistique du Festival international des rencontres itinéraires des arts de la parole et du langage (Riapl).

Julles Ferry Moussoki a de l'allure lorsqu'il s'agit de raconter des histoires, surtout celles issues du passé et des traditions de son terroir. Avec une voix rythmique et agréable à entendre, l'artiste a fait passer une belle demi-heure au public.

Dans ses contes, il ne s'éloigne pas de sa terre, l'Afrique. Tantôt en forme de proverbes, tantôt en forme de récits, ses histoires mêlent subtilement la sensibilité artistique et la rigueur organisationnelle sur scène. Une véritable source d'éveil, d'inspiration et d'appropriation des valeurs et richesses culturelles africaines paratagés aux spectateurs. « C'était très beau à voir et à entendre. Cette interaction avec le public pour le faire participer au spectacle et l'intéresser par les histoires racontées m'a fortement réjoui », a reconnu Lizia.

Après le conte, c'est l'humour qui a pris le relais grâce au talent de Juste Parfait dit « Stromae ». Après avoir participé au MASA en 2016 et 2018, son spectacle « 100% vrai » a été retenu pour cette onzième édition. C'est un avant-goût du MASA qui a été servi au public brazzavillois.

Ce sketch va à la recherche de la vérité risible et la dévoile, tout en imaginant un monde sans mensonges où chacun dirait la vérité : maris, épouses, politiciens, commerçants... En tout cas, tout le monde y passe et pour le public qui éclatait de rire, à mesure que le spectacle se déroulait, c'est une belle façon de conscientiser la société.

« Il aborde un réel problème de société : le mensonge. Vraiment, c'est plus qu'inévitable, tout le monde ment et certains le font même avec habileté sans pourtant en mesurer les conséquences que cela peut avoir sur leur entourage. Pourtant, ce n'est pas impossible d'arrêter de mentir et d'être honnête », estime Geornel.

Pour sa part, Juste Parfait confie que « c'est très important pour nous d'avoir le soutien de notre public local qui nous soutient depuis le début. Nous nous sommes préparés pour mettre le feu à Abidjan et sommes confiants que nos spectacles plairont au public ivoirien. Ça va chauffer ! ».

Notons qu'ils sont quatre à représenter le Congo lors de la 11ème édition de ce grand rendez-vous culturel et artistique africain qui se tiendra du 07 au 14 mars prochains à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Julles Ferry Moussoki au conte, Juste Parfait à l'humour, Mariusca Moukengue au slam, ainsi que la chorégraphe Prisca Ouya avec sa compagnie de théâtre expérimentale, à la danse. Les deux artistes étaient en spectacle prélude le 11 février dernier.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.