Sénégal: Journalistes et enseignants échangent sur les "défis" et "perspectives" de l'enseignement supérieur

Dakar — Un atelier du Syndicat autonome de l'enseignement supérieur (SAES) et de la Convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS) s'est ouvert vendredi à Dakar, pour permettre aux journalistes de se familiariser avec les "défis" et les "perspectives" des universités publiques sénégalaises, a constaté l'APS.

"La situation des universités publiques sénégalaises : état des lieux, défis et perspectives" est le thème de cette rencontre de deux jours.

"Cet atelier nous permettra, à nous professionnels de l'information, d'échanger avec les enseignants et les chercheurs sur les problèmes de la gouvernance, les chantiers inachevés, les défis actuels et les perspectives" des universités, a dit président de la CJRS, Ibrahima Baldé.

Les échanges des jeunes reporters avec les enseignants porteront sur les négociations que mènent le gouvernement et le SAES, selon Baldé en parlant du "soutien constant" qu'apportent les universitaires à la compréhension des questions du sous-secteur de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation par les journalistes.

"Il est question aujourd'hui d'échanger avec la Convention des jeunes reporters du Sénégal, pour que nous puissions aboutir à une compréhension commune et harmonisée des concepts et des mécanismes de fonctionnement du système complexe que constitue l'enseignement supérieur", a dit le secrétaire général du SAES, Malick Fall.

M. Fall a fait part du souhait du SAES de voir les journalistes faire un traitement "documenté et juste" des questions universitaires, "avec une claire compréhension des enjeux et des problématiques" des universités publiques.

Enseignants et journalistes discuteront à cette question des infrastructures, des contenus pédagogiques, du budget et des partenariats des universités, en plus des relations entre le SAES et le ministère de l'Enseignement supérieur, qui est sa tutelle au sein du gouvernement, selon M. Fall.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.