Maroc: Nouvelle édition de Visa For Music à Rabat

L'évènement réunit chaque année plus de 2.000 artistes et professionnels

Rendez-vous désormais incontournable pour les professionnels de la musique, VFM se veut une plateforme d'échange pour la défense et la promotion de la filière musicale des pays d'Afrique et du Moyen-Orient. La 7ème éditionse déroulera en novembre prochain à Rabat.

Le Salon des musiques d'Afrique et du Moyen-Orient, « Visa For Music » (VFM), sera de retour pour une 7ème édition à Rabat, du 18 au 21 novembre prochain.

Première plateforme professionnelle de la musique du Moyen-Orient et d'Afrique, ce Salon, qui se veut un marché international incontournable des musiques du monde et des musiques actuelles, ambitionne de promouvoir les sons africains et orientaux à travers le monde, d'encourager la mobilité artistique entre les pays africains et ceux du Moyen-Orient, ainsi que de développer leurs scènes musicales à l'international.

Selon les organisateurs, il y a également une réelle volonté de contribuer à l'amélioration de la condition des artistes du Sud et de renforcer les rapports Nord-Sud et Sud-Sud dans le domaine culturel et artistique.

Au programme de cette manifestation: des expositions, des speed-meetings, des rencontres professionnelles, des conférences, des projections de films documentaires et des «showcases». 30 artistes seront sélectionnés par le jury, dont les noms n'ont pas encore été dévoilés, annonce un communiqué des organisateurs, précisant que des artistes électros (DJ/ VJs) seront également sélectionnés pour se produire lors des after-midnight showcases. L'appel à candidatures pour la sélection officielle est ouvert et la date limite de soumission des candidatures est fixée pour le 31 mars prochain, précise le communiqué. Dans un format court - showcase de 40 minutes - destiné avant tout aux professionnels, les artistes pourront donner à voir ce qu'ils font mieux et de plus représentatif de leur création, dans des conditions live en public, relève-t-on.

Si les organisateurs ont, dès la première édition, opté pour l'organisation de cet évènement culturel d'envergure au Maroc, c'est surtout parce que le Royaume connaît, depuis quelques années, une importante évolution de son paysage culturel et musical. D'ailleurs, ses grands festivals de musique, dont beaucoup ont aujourd'hui une renommée internationale, en sont une preuve, tels Mawazine, Timitar, ou encore le Festival international des musiques sacrées de Fès. «La légitimité d'organiser ce Salon au Maroc s'impose», souligne le directeur du Salon, Brahim El Mazned. Et de poursuivre : «Le Maroc connaît depuis quelques années un rebond dans l'évolution de son paysage culturel et musical qui s'est concrétisé à travers l'organisation de grands festivals». «Ceux-ci ont gagné en maturité et connaissent un rayonnement international grandissant, allié à un très fort engouement populaire», explique-il.

Il est enfin à rappeler que chaque année, Visa For Music réunit plus de 2.000 artistes, professionnels et journalistes venus du monde entier. Le festival peut se targuer d'avoir permis à des artistes nationaux et internationaux de se faire connaître et de se produire sur des scènes dans les quatre coins du monde. Né du paradoxe du formidable dynamisme de la création artistique en Afrique et au Moyen-Orient d'un côté, mais de l'absence de visibilités de ses artistes de l'autre, Visa For Music s'est donné comme mission de leur offrir une tribune d'expression.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.