Madagascar pour le moment préservé de la contagion

L'attitude des Malgaches à l'égard du coronavirus et d'un risque de contagion est plutôt paradoxale. La menace est rarement évoquée dans les conversations et c'est tout juste si l'on parle d'un virus qui fait des victimes en Chine.

Tout le monde fait confiance aux autorités qui ont pris les choses en main. Contrairement à l'épidémie de peste qui a sévi l'année dernière, les mesures de précaution en ville ne sont pas aussi visibles pour le moment, la population ne prend pas tout à fait au sérieux ce virus qui n'a infecté aucun habitant de la Grande île.

Madagascar pour le moment préservé de la contagion

Les autorités ont pris très au sérieux les risques de contagion de ce virus dès le début de sa propagation en Chine. La suspension des vols d'Air Madagascar vers Guangzhou fut décidée dès le début. Les contrôles sanitaires aux frontières se sont ensuivis.

La responsabilisation des compagnies aériennes étrangères continuant de transporter des passagers en provenance de Chine a été prise dans la foulée ainsi que la surveillance de tous ceux qui présentent des symptômes inquiétants.

Des cas suspects ont été détectés et les personnes en question ont été hospitalisées. Aucune d'entre elles n'a été pourtant déclarée contaminée. Les mesures de précautions se sont cependant multipliées pour que tout risque soit écarté.

La dernière en date est cette interdiction d'accoster à Nosy-Be d'un paquebot transportant des touristes en provenance de Thaïlande. Sur le plan économique, le manque à gagner est important pour l'île, mais la santé n'a pas de prix. Cela ne peut que rassurer une population peu encline à s'alarmer pour le moment.

Les nouvelles diffusées par l'OMS, même si elles mettent en garde contre un certain relâchement, ne sont pas susceptibles de provoquer la panique. L'inquiétude est raisonnée. Comme nous l'avons dit depuis quelques jours, les autorités ont pris le contrôle de la situation. Madagascar est pour le moment à l'abri de la contagion.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.