Rwanda: «Des allégations de mauvais traitement» d'enfants des rues inquiètent l'ONU

« Des mesures urgentes » devraient être prises au Rwanda au sujet de la situation des enfants des rues dans le pays, estime le comité de l'ONU sur les droits de l'enfant. Dans un document publié le 13 février, l'organe basé à Genève indique être vivement préoccupé par « des allégations de mauvais traitement ».

Dans un rapport publié le mois dernier, l'ONG Human Rights Watch rapportait que des enfants des rues sont détenus illégalement dans un centre de transit à Kigali, et maltraités.

« Les droits des enfants des rues doivent être respectés par la police. Ils ne devraient pas subir de détention illégale ou de maltraitance », indiquent les membres du comité de l'ONU.

Ils demandent aux autorités rwandaises d'ouvrir des enquêtes et de poursuivre les personnes qui seraient jugées coupables de mauvais traitement à l'encontre des enfants.

Autre recommandation, le développement de programmes de réunification des enfants avec leur famille et de soutien psychologique. Lors d'une session Genève fin janvier, la ministre rwandaise du Genre et de la promotion de la famille, Solina Nyirahabimana, avait répondu aux questions du comité. Elle avait alors assuré que les enfants ne restaient pas plus de 72 heures dans les centres de transit.

Dans son rapport, Human Rights Watch évoquait des détentions de plusieurs mois. Mais ce rapport est rejeté en bloc par Kigali. Dans un communiqué publié le 6 février dernier, le gouvernement rwandais assure que les enfants pris en charge dans les centres de transit bénéficient de soins médicaux, de programme de regroupement familial et de formations professionnelles.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.