Ile Maurice: Pravind Jugnauth - «J'aurais souhaité que les perdants acceptent le verdict de la population »

15 Février 2020

Des semaines après, les élections générales font toujours parler d'elles. Le chef du gouvernement Pravind Jugnauth a demandé à ses adversaires, «les perdants» d'accepter le choix de la population. C'était lors du lancement de la campagne Ansam avek CSU au Citizen Advise Bureau à St-Pierre.

«Les élections sont finies, j'aurais souhaité que les perdants acceptent le verdict de la population. Ils ont encore du temps et ils peuvent se resaisir. J'espère qu'ils pourront réfléchir et 'ki zot lespri pa pe ize'. 'Keep cool !' Il y a quelqu'un qui a l'habitude de dire cela, je lui renvoie la phrase», affirme Pravind Jugnauth.

Lors de sa prise de parole, le Premier ministre s'est aussi expliqué sur la mesure d'accorder un mois de congé de paternité. «La femme est un pilier de la famille. C'est une réalité mais je ne suis pas entièrement d'accord.

Il faut que les deux parents soient un pilier. J'ai eu des critiques dans le passé de ceux qui n'ont pas de vision mais je pense aux 'ti dimounn'. Un jour lorsque je ne serai plus là, je veux qu'ils reconnaissent qu'il y a eu du progrès» soutient le Premier ministre.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.