Madagascar: Semaine de la météorologie - Le changement climatique au centre des débats

Comme chaque année, l'association des étudiants polytechniciens en météorologie (AEPM) organise la « Semaine de la météorologie ». Un événement qui vise la conscientisation et la sensibilisation du public sur l'importance capitale de la filière dans l'atteinte des objectifs du développement durable à Madagascar.

Pour cette année, l'événement se tiendra du 17 au 21 février à la Direction générale de la météorologie à Ampandrianomby. Au programme, une conférence sur la topoclimatologie malgache au niveau des districts durant la première journée avec le Dr. Samueline Rahariveloarimiza, climatologue et environnementaliste; un reboisement, le mercredi 19 février à Ambohitrombihavana et, surtout, une conférence-débat sur le changement climatique de A à Z le lundi 17 février à partir de 14 heures avec le chef du service de la recherche hydrométéorologie auprès de la Direction générale de la météorologie, Zo Andrianina Patrick Rakotomavo.

Le changement climatique. « Tout le monde devrait prendre sa responsabilité face au changement climatique qui est en train de bouleverser la vie sur terre actuellement », nous a expliqué la responsable sociale de l'AEPM.

« Nous effectuons déjà des descentes dans les écoles, chaque année, pour sensibiliser les enfants sur les enjeux du changement climatique. Cette fois-ci, nous organisons cette conférence-débat afin d'en discuter avec un public plus large», a-t-elle ajouté concernant cette semaine de la météorologie.

Puis, en ce qui concerne les effets du changement climatique à Madagascar, « l'aggravation des catastrophes naturelles est l'un des signes du changement climatique au pays. Il est vrai qu'il existe les périodes cycloniques mais les cyclones deviennent de plus en plus dévastateurs en raison de ce changement climatique.

Par ailleurs, la perturbation au niveau des saisons est également le fruit du changement climatique. Face à cela, nous devons prendre les bonnes mesures pour éviter le pire.

Les premiers gestes basiques consistent à ne pas jeter les ordures n'importe où, à faire des reboisements et bien d'autres encore », a conseillé cette jeune étudiante polytechnicienne en météorologie.

Pour en débattre plus longuement, ces étudiants invitent tout le monde à venir à la semaine de la météorologie qui commencera lundi prochain à partir de 9 heures du matin.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.