Soudan: Le HCR évacue des réfugiés soudanais vers un nouveau camp

Madjiasra Nako — Au Tchad, 16 000 Soudanais fuyant les affrontements intercommunautaires dans le Darfour ont traversé la frontière pour se retrouver dans la région du Ouaddaï. Depuis une dizaine de jours, le Haut-commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR), en accord avec le gouvernement tchadien, évacue ces personnes vers un nouveau camp à l'intérieur du territoire. RFI a accompagné un de ces convois.

Sur une plaine dégagée à côté du village de Hileta, à la lisière de la frontière soudanaise, des centaines d'hommes, femmes et enfants s'agitent devant des véhicules et des gros porteurs. C'est le jour du grand départ vers le camp de réfugiés de Kouchagine Moura, situé à environ 130 km. Au final, environ 400 réfugiés auront la chance de partir de cette plaine dépourvue de toute infrastructure.

Jonction à Adré

« En fonction du nombre de personnes autorisées par l'assurance, nous chargeons 40 personnes ; les petits véhicules prennent 12 personnes », explique Gabriel Komlan Georges, chargé de protection pour le compte du HCR.

Des convois, partis des autres sites installés le long de la frontière, vont faire jonction à Adré, principale ville frontalière avec le Sud-Ouest soudanais, avant de s'ébranler vers le nouveau camp.

« Les personnes qui vont être transportées de ces sites-là vont d'abord arriver à Adré où on va leur donner un repas chaud. Ensuite, vers midi, on quittera Adré pour le camp de Kouchagine Moura », a précisé Abdou Mamane Dango, chef de la sous délégation du HCR.

2 000 réfugiés relocalisés

55 camions et véhicules ont participé à l'opération que les humanitaires souhaitent renforcer. A ce jour, seulement 2 000 réfugiés sur les 16 000 massés sur la frontière soudanaise ont été relocalisés dans le camp de Kouchagine Moura.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.