Congo-Kinshasa: Festival Amani à Goma - La coordination générale de la riposte sensibilise à l'Ebola

La coordination a averti sur cette maladie au cours de la conférence de presse organisée, le jeudi 13 février, dans le cadre du Festival Amani qui se tient du 14 au 16 février à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Le Dr Thierry-Samuel Muhemedi Mbuyi, représentant la coordination générale de la riposte à l'activité du Festival Amani, a au cours de ces assises présenté l'évolution de la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu et de l'Ituri.

Il a, à cet effet, rappelé qu'il existe un traitement et deux vaccins contre le virus Ebola utilisés à cette dixième épidémie en vue d'y mettre fin, tout en insistant sur les mesures d'hygiènes à respecter en vue d'éviter la propagation de la maladie pendant ces trois jours du Festival Amani.

Parlant des mesures d'hygiène, le Dr Muhemedi a beaucoup plus insisté sur le lavage des mains. Ainsi, il a invité tous les festivaliers à se laver régulièrement les mains afin d'éviter la contamination à l'épidemie d'Ebola.

Cette conférence de presse a bénéficié de la présence du ministre nationale de la Culture et des Arts et de l'ambassadeur de l'Union africaine en RDC.

Notons qu'à la date du jeudi 13 février, la situation épidémiologique indique que, depuis le début de l'épidémie, le cumul des cas est de trois mille quatre cent trente et un, dont trois mille trois cent neuf confirmés et cent vingt-trois probables.

Depuis la déclaration officielle de l'épidémie, le nombre de décès s'élève à deux mille deux cent cinquante dont deux mille cent trente confirmés et cent vingt-trois probables. Mille cent soixante-cinq personnes ont été déclarées guéries.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.