Togo: Pas de Tonton Macoute au Togo

15 Février 2020

Personne n'a envisagé d'éliminer physiquement Agbéyomé Kodjo et Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, archevêque émérite de Lomé.

En milieu de semaine, le candidat du MPDD à la présidentielle avait laissé entendre qu'un plan ourdi par le pouvoir était en préparation.

Réponse samedi du ministre de la Sécurité, Damaheme Yark. 'Qui a intérêt à les éliminer ? S'ils n'ont pas de respect pour leur propre personne, qu'ils aient au moins du respect pour leur pays', a-t-il déclaré.

L'Etat met à disposition des candidats et de toutes les personnalités des policiers et des gendarmes de la FOSEP chargés de protéger leur domicile et leurs déplacements pendant la campagne. Mais, selon le ministre, M. Kodjo et Mgr Kpodzro ne sont pas très coopératifs.

'On a voulu mettre des éléments de sécurité à leur disposition, mais ils ont refusé', a précisé M. Yark.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.