Soudan: Merkel et Hamdok discutent des relations bilatérales et régionales

Berlin — La Chancelière allemande, Angela Merkel a reçu à Berlin le Première ministre soudanaise, Dr Abdullah Hamdok et la délégation qui l'accompagnait.

La chancelière allemande a salué la visite du Premier ministre soudanais en Allemagne, expliquant que son pays suit l'évolution de la situation au Soudan depuis le début de la révolution, qu'elle a décrite comme un modèle de la démocratie et la bonne gouvernance.

Elle a affirmé le soutien de son pays au gouvernement de transition au Soudan afin de réussir et de répondre aux aspirations du peuple soudanais, qui aspire à une transition en douceur vers un régime démocratique.

Pour sa part, Dr. Hamdok a salué et remercié le gouvernement allemand pour la bonne réception, soulignant l'importance de cette réunion ainsi que la décision du Parlement allemand de lever l'interdiction de développement au Soudan.

Il a donné une explication détaillée sur la situation politique et économiques au Soudan, les défis actuels et les efforts du gouvernement de transition pour y faire face notamment ce qui concerne la paix.

La réunion a également porté sur la situation régionale, notamment en Libye et au Yémen, et l'importance de la stabilité du Soudan, qui contribuerait à la stabilité de toute la région.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.