Algérie: L'inobservation du communiqué relatif à l'information officielle, une obstination à propager des informations mensongères

Alger — La Présidence de la République a affirmé, samedi, que l'inobservation de son communiqué du 28 décembre dernier, sur la diffusion de l'information officielle émanant de la Présidence de la République, par des médias nationaux privés et différents supports et plateformes de communication "est une obstination à propager des informations fausses et mensongères, qu'assumeront entièrement ceux qui les diffusent".

"La Présidence de la République rappelle, encore une fois, les médias nationaux privés et les différent supports et plateformes de communication, qui n'ont pas observé son communiqué du 28 décembre dernier, portant sur la diffusion des informations officielles émanant de la Présidence de la République, que toute information à caractère protocolaire ou lié aux relations internationales, dans le volet relatif à l'activité du Président

"L'inobservation du communiqué suscité constitue une transgression préméditée des règles de déontologie est une obstination à propager des informations fausses et mensongères, qu'assumeront entièrement ceux qui les diffusent", conclut le communiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.