Angola: Le pays parvient à liquider ses dettes vis-à-vis du Portugal

Luanda — L'ambassadeur du Portugal en Angola, João Caetano da Silva, a confirmé vendredi (14) à Luanda les progrès enregistrés par le gouvernement angolais, ces derniers mois, dans le paiement des dettes certifiées à l'égard des entreprises portugaises.

Reçu par le Chef de l'Etat angolais, João Lourenço, le diplomate, qui vient de terminer sa mission à Luanda, a qualifié de « significative » la liquidation de la dette angolaise vis-à-vis des entreprises concernées.

Le paiement inclut, entre autres, les entreprises des secteurs de construction civile et d'énergie, a-t-il expliqué à la presse, au sortir de l'audience.

Affirmant s'être penché sur ce dossier, au cours des deux dernières années, l'ambassadeur a salué le dévouement du ministère angolais des Finances dans ce sens et mis en relief l'esprit de coopération existant entre les deux camps.

Qualifiant de "concret et positif" le bilan de la coopération bilatérale, le diplomate a dit que cela était marqué par un échange d'expérience et des connaissances.

Par ailleurs, le Président angolais a également reçu en audience, le même jour (vendredi), à Luanda, le vice-président de la compagnie norvégienne « DOF ASA ».

João Lourenço et Jan-Kristian Haukeland ont abordé des questions liées aux projets que cette entreprise développe en Angola.

La compagnie norvégienne compte monter en Angola un chantier naval. Actuellement, la maintenance de navires angolais est faite en Namibie et en Afrique du Sud.

La DOF Subsea Angola est une compagnie du groupe DOF ASA, basée en Angola depuis 2006 et contrôle une flotte de navires offshore (océan), qui contribue à la croissance du secteur pétrolier en Angola.

Quant à ses responsabilités sociales en Angola, la compagnie norvégienne a fait connaître son intention de débourser près de deux millions de USD dans ce sens.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.