Algérie: Financement de l'investissement - Nécessité de revoir la politique de l'octroi des crédits

Alger — Le ministre de l'Industrie et des mines, M. Ferhat Ait Ali Braham a souligné, samedi à Alger la nécessité de revoir la politique appliquée de l'octroi des crédits afin d'en faire bénéficier en premier lieu la petite et moyenne entreprise génératrice de richesse et d'emploi.

"Des fois des crédits en millions de dinars sont octroyés à une quinzaine d'opérateurs, tout en laissant les petites et moyennes entreprises partir d'un refus de crédit pour des petits montants, d'où la nécessité de revoir cette politique", a martelé le ministre dans une déclaration à la presse en marge du débat général autour du projet de Plan d'action du Gouvernement, au Conseil de la Nation.

Par ailleurs, M. Ait Ali Braham a annoncé, qu'une nouvelle politique sera adoptée pour les zones industrielles ajoutant que certaines zones qui ont été détournées de leur vocation seront récupérées.

S'agissant, de la situation économique des entreprises algériennes, M. Ait Ali Braham a affirmé que ces entreprises n'ont absolument pas subi "une année blanche" assurant que la croissance du PIB a atteint 1,7 % en 2019.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.