Tunisie: Projet d'Orange Tunisie We Diversity - Pour la promotion de la mixité au sein de la société

15 Février 2020

We Diversity est un projet lancé par Orange Tunisie avec l'appui de l'agence de la coopération allemande GIZ dans l'objectif de promouvoir la parité des genres dans tous les métiers de l'opérateur. Un an après sa mise en œuvre, l'opérateur dresse le bilan.

Un an après le lancement de We Diversity, un projet qui vise à promouvoir la mixité et à renforcer la place des femmes salariées au sein de l'entreprise, le groupe Orange fait le bilan : la femme salariée représente respectivement 40% de l'effectif total, 47% du Comité exécutif et 30% de l'effectif managérial.

Une conférence de presse a été tenue par l'opérateur, hier son siège à Tunis, où il était question de présenter les composantes, les objectifs et les résultats du projet We Diversity qui a été mis en place suite à l'obtention de la certification internationale Geeis (Gender Equality European International Standard), délivrée en octobre 2017 par le bureau de certification Veritas.

C'est en se basant sur les recommandations émises dans le cadre de cette labellisation qu'Orange s'est lancé dans le projet avec l'appui financier de l'agence de coopération allemande GIZ qui a, également, accompagné l'opérateur sur les plans expertise et échanges de bonnes pratiques dans le cadre de son programme régional EconoWin.

Le groupe a, par ailleurs, lancé d'autres initiatives et projets qui visent à promouvoir l'autonomisation de la femme. «Les efforts qui sont déployés par Orange Tunisie pour contribuer à l'autonomisation de la femme sont importants. Grâce à des actions que nous avons engagées, on est allé à la rencontre des jeunes filles dans les universités afin de les inciter à suivre des spécialités dans les filières du TIC.

Ce qui leur permet d'occuper davantage de places dans le marché du travail. Par exemple, au niveau de notre entreprise, le nombre des femmes dans les filières techniques est beaucoup inférieur au taux général des femmes salariées.

Au niveau de notre Orange Digital Center, nous disposons d'une panoplie de programmes qui encouragent les filles à s'affirmer dans le domaine des TIC.

Nous avons également des actions dans le cadre du programme "les maisons digitales" où on forme des femmes sur l'utilisation du numérique pour la commercialisation de leurs produits artisanaux», a souligné Asma Ennaifer, directrice des relations extérieures, de la RSE et de l'Innovation chez Orange Tunisie dans une déclaration accordée aux médias.

Il faut légiférer sur la parité des genres dans tous les domaines!

Pour améliorer le taux de mixité professionnelle, Orange a lancé plusieurs initiatives, dans le cadre du projet We Diversity. On cite principalement la mise en place de dispositifs d'accompagnement professionnel RH, le coaching sur mesure d'un pool de 66 collaboratrices dans l'objectif de les faire progresser vers des postes de responsabilité, l'organisation d'Orange Student's Days, etc.

«Aujourd'hui, la femme n'a pas encore pris sa part au niveau des postes de décision. C'est une réalité. J'ai été consultée lors de la mise en place de ce projet initié par Orange, pour donner des propositions et je considère que c'est une réussite.

Je pense que chaque expérience réussie est une réussite pour toutes les entreprises. Par exemple, pour créer une certaine concurrence entre les entreprises et les pousser à avancer vers la parité totale homme-femme au travail, on peut créer un concours, une compétition qui prime les entreprises (publiques ou privées) ayant les taux de mixité professionnelle les plus élevés.

L'expérience d'Orange avec We Diversity atteste que pour atteindre la parité des genres dans le domaine professionnel, il y a plusieurs démarches et actions à suivre.

Cette initiative démontre également qu'il y a des conditions à fournir pour que les compétences féminines éclosent. Plusieurs domaines en Tunisie, notamment le domaine politique ou encore au niveau des postes de décision, demeurent l'apanage des hommes.

Les expériences à travers le monde ont démontré que malgré le militantisme féminin et la compétence indéniable des femmes, la parité homme-femme et la présence féminine dans ces domaines ne pourront être assurées qu'à travers la mise en place des lois qui légifèrent sur la parité des genres», a affirmé Bochra Bel Hadj Hmida, qui était présente à l'événement, dans une déclaration accordée aux médias.

Le renouvellement de la certification Geeis qui aura lieu en 2021 est désormais en point de mire, le groupe Orange travaille actuellement sur le renforcement de ses acquis en matière de parité homme-femme et sur l'ancrage de la mixité au sein de l'entreprise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.