Congo-Brazzaville: Le personnel médical de l'hôpital de base de Tié-Tié sensibilisé au cancer infantile

En prélude à la journée internationale du cancer de l'enfant, un atelier de renforcement des capacités sur les signes précoces de cette maladie, initié par le Lion's Club de Pointe-Noire, a été organisé le 14 février à l'intention du personnel médical de l'hôpital de base de Tié-Tié, des structures sanitaires et des relais communautaires évoluant dans ce 3e arrondissement.

Animé par le Dr Alda Stevy Makouanzi, cancérologue à l'hôpital général Adolphe-Sicé de Pointe-Noire, cet atelier qui s'est déroulé en présence de Fernande Marie Dekambi Mavoungou, présidente de la commission de lutte contre le cancer au Lion's Club de Pointe-Noire, a permis d'informer le personnel de santé appelé à reconnaître les signes du cancer chez l'enfant en vue d'un diagnostic précoce.

Selon Fernande Marie Catherine Dekambi Mavoungou, à travers cet atelier, Lion's Club Pointe-Noire veut améliorer la prise en charge médicale du cancer infantile qui représente 8% de l'ensemble des cancers au Congo. Elle a ajouté que toutes les deux minutes un cancer est diagnostiqué chez un enfant.

Après avoir fait un aperçu général du cancer de l'enfant, Dr Alda Stevy Makouanzi a dit que les parents ne doivent pas hésiter à amener les enfants dans les centres de santé les plus proches après avoir constaté un symptôme peu courant tels la pâleur, les douleurs de tête, les gonflements inexpliqués, le gonflement de ganglions afin que l'on puisse faire le diagnostic tôt. Et de poursuivre que le cancer de l'enfant évolue rapidement mais est très sensible aux traitements s'il est diagnostic tôt.

A la fin de son intervention, Dr Alda Stevie Makouanzi a demandé aux parents d'orienter les enfants à l'unité d'oncologie pédiatrique de l'hôpital général Adophe-Cissé ouvert il y a peu. Installée dans le bâtiment du service de pédiatrie, cette unité contribuera à la prise en charge efficace des divers cancers pédiatriques qui seront diagnostiqués dans les services de l'hôpital général Adolphe-Sicé.

Elle permettra également de réduire les évacuations sanitaires à l'extérieur du pays. Signalons que les formes les plus courantes du cancer chez les enfants sont les leucémies (26,8%), le nephroblastome (24,7%), le rétinoblastome (14,4%) et l'ostéosarcome (8,25%).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.