Angola: La Suède va financer l'électrification de la région de Dembos

Caxito (Angola) — Un milliard de dollars US, tel est le montant que le Royaume de Suède va débourser pour financer le projet d'électrification de la région de Dembos, dans la province angolaise de Bengo (nord).

Le projet, dont la mise en œuvre durera deux ans, commence à être exécuté au courant de l'année 2020, au profit de 22 mille habitants de la région concernée.

Les municipalités de Dembos, de Bula Atumba, de Pango Aluquém et les communes de Muxaluando, de Gombe, de Zala (dans la localité deNambuangongo), d'Ucua, de Kicabo, de Mabubas (localité de Dande) et de Bela Vista (municipalité Ambriz) sont des zones où le projet sera réalisé.

Outre l'électrification, cinq sous-stations de 125 MVA, et un réseau de 304 kilomètres de transport de 30 et 60 Kilovolts seront construits dans la région, auxquels s'ajouteront quatre mille postes d'illumination publique et des raccordements à domicile.

Interpellée par la presse, vendredi, à Caxito (chef-lieu de la province de Bengo), au sortir d'une réunion avec les membres du gouvernorat local, l'ambassadrice de Suède, Ewa Polano, a rassuré que le financement du projet était garanti.

Il ne reste qu'à résoudre quelques questions avec le Ministère de l'Energie et des Eaux et celui des Finances, a précisé la diplomate, affirmant que Stockholm tenait à consolider ses relations avec Luanda, notamment dans les domaines du Commerce et d'Investissement.

Soulignant que la Suède coopérait avec la province de Bengo depuis 40 ans, elle a rappelé le financement, en 1980, d'un projet d'électrification du triangle de Dembos, hélas, détruit par la guerre fratricide que ce pays a connue par le passé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.