Tunisie: Foire internationale de Sousse - Un salon deux en un

15 Février 2020

La Foire internationale de Sousse abrite, actuellement et jusqu'au 23 février 2020, deux manifestations concomitantes : le 4e Salon national du tapis et le 9e Salon du meuble et de l'ameublement.

L'ouverture de deux manifestations concomitantes au public a eu lieu le jeudi 13 février, au siège de la Foire internationale de Sousse. Cependant, l'inauguration officielle de ces deux manifestations, à savoir le 4e Salon national du tapis et le 9e Salon du meuble et de l'ameublement a eu lieu hier, vendredi 14 février, en présence du gouverneur de la région, du DG de l'Office national de l'artisanat (ONA) et des représentants des autorités locales.

Le salon du tapis et des produits artisanaux a comporté 5 espaces. Le premier a été réservé aux nouveaux promoteurs dans le domaine de l'artisanat venant de Gafsa, Gabès, Mahdia, Nabeul, Sousse, Tozeur et du Kef qui ont exposé des tapis et des habits traditionnels en laine et en soie.

La broderie sur soie

Le second baptisé «espace musée» a comporté des produits de tissage anciens (anciens tapis, klim et couvertures en laine).

Le troisième espace d'animation a été réservé aux artisans qui ont exécuté des démonstrations pratiques au public dans le domaine de la broderie sur soie et la décoration des sacs à main pour femmes.

Le quatrième espace a été réservé aux associations, dont la Ligue des artisanes. Ces associations ont présenté divers produits artisanaux, dont des tapis, des sacs à main et des couvertures.

Enfin, le 5e espace réservé aux gouvernorats a connu la participation des gouvernorats de Gafsa, Le Kef, Kébili, Kasserine, Gabès, Kairouan et Tozeur, qui ont présenté des produits spécifiques de tissage fait main au moyen de la laine et des fibres végétales, comme les tapis, le klim, le haiek et les couvertures.

Au cours de notre visite aux divers stands du salon du tapis, un artisan de confection du tapis et des couvertures traditionnelles, originaire de Ksar Helal, nous a signalé que le visiteur peut acheter un tapis en coton et en laine fait main (1,5x 2,5 m) au prix de 135 dt, des couvre-lits et des couvertures en laine de 3x2m à un prix oscillant entre 10 et 45 dt la pièce, une «fouta» de bain maure pour hommes 2x1m à 10 dt.

A remarquer que les margoums, les tapis de différentes dimensions sont estampillés par l'Office national de l'artisanat.

A noter qu'un nouveau promoteur de confection d'habits traditionnels originaire de Gafsa, qui a bénéficié d'une formation de 3 ans dans une école privée de mode, nous a indiqué que les habits traditionnels ont été réalisés dans son atelier de haute couture où il a fabriqué des capes pour femmes, exposées dans son stand au prix unitaire variant entre 40 et 70 dt, un «burnous» en laine pour femmes vendu à 65 dt, une «kachabia» avec des touches d'ornement vendue entre 60 et 70 dt et, enfin une «farmla» pour femmes, en soie brodée de petites perles, destinée aux différentes cérémonies de fêtes traditionnelles vendue au prix de 100 dt.

De la salle à manger aux couvre-lits

Le Salon du meuble, de l'ameublement et des produits de décoration a connu, quant à lui, la participation de 100 exposants représentant les entreprises et les sociétés industrielles spécialisées dans la fabrication du meuble, de l'ameublement et des produits de décoration.

Au stand d'une entreprise de fabrication de meubles sise à Sfax, le visiteur peut acheter une salle à manger au prix de 3.500 dt, composée d'une argentière, d'un buffet, d'une table avec 6 chaises. Il peut acquérir un salon au prix de 4.500 dt, composé d'une table, d'un banquet à 6 places, de 2 fauteuils et d'éléments pour l'installation d'une TV.

Il peut acquérir aussi une chambre à coucher au prix de 4.800 dt, dotée d'un grand lit de dimensions 1,6×1,9 m, de deux tables de nuit, d'un dressing équipé d'un miroir et d'une coiffeuse.

Au stand d'une entreprise de fabrication de produits décoratifs, sise à Bénnane, le visiteur peut acquérir des pots de plantes artificielles, des abat-jours, des fleurs artificielles, des tables de repassage, des chandeliers, des bonbonnières, des miroirs et des bibelots de décoration.

Au stand d'une société de fabrication de couvertures et de couvre-lits implantée à Tunis, le visiteur peut acheter un package comportant 16 pièces de couvertures pour salle à manger et chambre à coucher au prix de 150 dt, un paquet de capes de bains composé de 22 pièces au prix de 250 dt, un couvre-lit de mariage (2,8×2,6m), vendu entre 250 dt et 1.200dt.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.