Congo-Brazzaville: Le parti au pouvoir répond aux revendications de l'opposition

Au cours d'une conférence de presse ce samedi 15 février, le Parti congolais du travail (PCT) a tenu à répondre aux préoccupations de l'opposition, qui demande notamment un dialogue politique et le report de la présidentielle de 2021 à 2023, sans Denis Sassou-Nguesso.

Élevé au rang de secrétaire permanent à la Communication et aux nouvelles Technologies de l'Information, à l'occasion du dernier congrès du PCT organisé fin décembre 2019, Parfait Iloki a tenu à répondre aux opposants point par point.

Au sujet du dialogue politique que ceux-ci appellent de tous leurs vœux, il a affirmé que le dialogue était permanent dans les institutions. Le PTC, a-t-il insisté, reste ouvert au dialogue, mais pas un dialogue pour le dialogue.

Quant au report de la présidentielle pour 2023 Parfait Iloki a rejeté catégoriquement une telle démarche qui porterait, selon lui, atteinte à la Constitution. « C'est un grand piège tendu contre la République et contre la Constitution, a-t-il argumenté. Ce serait simplement une violation de la Constitution. Faisons attention à quelqu'un qui vous propose une chemise alors qu'il est lui-même torse nu. En clair, parler d'un éventuel report de l'élection présidentielle à quelques mois de cette échéance serait simplement une absurdité de trop. »

« La présidentielle aura lieu en 2021 et le pays connaît bien des avancées en matière de gouvernance électorale, a conclu Parfait Iloki. Le PCT a déjà porté son choix sur le président Denis Sassou-Nguessso parce qu'il est l'homme de la situation. »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.