Burkina Faso: L'église du village de Pansi attaquée

Des hommes armés ont fait irruption dans ce village situé au nord-est du Burkina Faso, et tirés sur les populations. Au moins une vingtaine de morts et plusieurs blessés, selon des sources sécuritaires, mais le bilan n'est pas encore officiel.

Selon une source sécuritaire, les assaillants ont attaqué l'église à l'heure du culte du dimanche. Au moins un vingtaine de personnes ont été tuées selon des sources locales. « Les gens étaient venus pour la messe quand les assaillants ont fait irruption dans le village », explique notre source. Une quinzaine de blessés ont été évacués à Sebba, le chef-lieu de la province du Yagha, pour être soignés. Plusieurs personnes sont portées disparues. Selon des sources sécuritaires citant des témoins, elles auraient été enlevées par les assaillants.

Aucun bilan officiel de cette attaque contre une église à Pansi n'est encore disponible. « Des renforts sont envoyés sur place pour secourir les survivants et retrouver les personnes enlevées », nous confie une source officielle. Plusieurs familles ont commencé à fuir vers Sebba, le chef-lieu de la province du Yagha, selon des habitants de cette commune.

Enlèvements et exécutions

Ce n'est pas la première fois que des religieux et les populations de cette province sont visés par une attaque d'hommes armés non identifiés. Un responsable religieux et quatre membres des familles avait été enlevés et exécutés à quelques kilomètres de la ville de Sebba, non loin de la frontière avec le Niger en milieu de semaine dernière.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.