Soudan: Directeur général de SUNA - L'ancien régime utilise la sécurité nationale pour faire taire les bouches

Khartoum, 16 — Le directeur général de l'Agence de presse du Soudan (SUNA), Mohamed Abdul Hamid a expliqué que le régime précédent utilisait la sécurité nationale, ce qui signifie principalement l'absence de peur, de manière erronée pour faire taire les bouches, appelant pour une nouvelle relation entre la presse, les journalistes, les militaires, et pour faire face à la responsabilité de la sécurité nationale.

Dans le forum de l'agence de presse du Soudan qu'a accueilli l'atelier sur les libertés de la presse et les défis de la sécurité nationale, organisé samedi par le Teriyag Press Services Center en coopération avec l'Electronic Press Association, le directeur général de (SUNA) a noté que l'atelier vient en complément du large dialogue qui se déroule du fait de la lutte du peuple soudanais et des libertés disponibles.

Il a ajouté que le défi actuel auquel la presse est confrontée est de savoir comment travailler pour enrichir la presse soudanaise afin qu'elle reflète les véritables désirs du peuple, surmontant les années de domination et d'absence du paysage médiatique sous le régime précédent.

Il a ajouté que les libertés de la presse sont liées à la construction de nouveaux partenariats pour la cessation des incendies et à la consolidation de la paix avec la participation du secteur de la sécurité et de la défense.

Il a souligné que l'atelier est le point de départ d'un dialogue plus large, avec des préparatifs plus larges, et une discussion consacrée à la contribution de la liberté de la presse à la préservation transparente de la sécurité et des intérêts nationaux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.