Afrique: Burkina-Djibouti - L'entreprise EBOMAF de Bonkoungou Mahamadou s'adjuge le corridor routier stratégique menant de Djibouti vers la frontière éthiopienne

L'expertise du fleuron burkinabè du BTP s'exporte désormais dans la région de la Corne de l'Afrique. L'entreprise EBOMAF de l'homme d'affaires burkinabé Bonkoungou Mahamadou mettra la truelle sur un tronçon routier névralgique qui va de la capitale du Djibouti vers la frontière éthiopienne, long de 100 km.

Ce contrat a été conclu au cours de la mission de prospection industrielle en République du Djibouti, effectuée du 9-12 février 2020, de l'entrepreneur burkinabé et PDG d'EBOMAF. C'est le début de l'idylle entre EBOMAF et l'État du Djibouti dont les autorités ont fait montre de grande confiance au géant constructeur africain.

Preuve manifeste que l'entreprise jouit d'une notoriété internationale et d'une bonne réputation auprès des États africains, pour la qualité de ses ouvrages réalisés ou en cours d'achèvement.

Confiance et crédibilité

La visite d'affaires du PDG du Groupe EBOMAF a été sanctionnée par un entretien entre Bonkoungou Mahamadou et le Président du Djibouti SE M Ismaël Oumar Guelleh, le 12 février 2020 et des brainstormings avec plusieurs chefs d'entreprises djiboutiens.

Au cours de son audience avec le Chef de l'État Djiboutien, d'importants sujets ont été au menu, tels que les opportunités d'investissements en République du Djibouti dans des secteurs stratégiques: hôtellerie, immobilier, aéroportuaire, portuaire, infrastructures routières.

Ce séjour de Bonkoungou Mahamadou remet sur la table des décideurs africains la nécessité de prise de conscience de donner un sens au Partenariat Sud-Sud en faisant plus confiance aux entreprises africaines dans la réalisation des projets structurants et innovants sur le continent au lieu de les écarter au profit des multinationales étrangères.

Djibouti a tracé la voie aux autres pays de la région et surtout ceux de l'Afrique de l'Est.

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.