Guinée: Santé - L'ordre des médecins veut joindre la grève des pharmaciens les jours à venir

16 Février 2020

Une assemblée générale extra-ordinaire pour décider désormais le sort du secteur pharmaceutique en République s'est tenue ce samedi 15 février 2020, à Conakry, dans la commune de Ratoma.

Selon le premier pharmacien privé Dr. Manizè Kolié , le secteur pharmaceutique est en deuil depuis 36 ans accaparé par "des bandits à corps blancs. Le secteur va très mal les guinéens meurent. En 36 ans, il y a plus de dix millions de guinéens qui se trouvent sous terre. Il faut que ça s'arrête il faut qu'on modernise ce secteur".

Dans cette même lancée, Manize kolie , a fait savoir que le secteur pharmaceutique est aujourd'hui prise en otage ,en étau par des "bandits à corps blancs tapis dans l'ombre dans tous les ministères. C'est de l'argent salle qui tue les guinéens. Raison pour laquelle après la concertation avec la base nous sommes tombés d'accord d'allée en grève sur toute l'étendue du territoire national", explique t-il.

D'après lui, cette grève sera lancée la semaine prochaine après avoir trouver un chronogramme tout en determinant la forme de la grève avant d'être présenté au médias. Il a également déclaré puisqu'il y a deux poumon dans un même corps:" Le président de l'ordre des médecins de guinée m'a contacté , il m'a dit Banize si tu vas en grève moi aussi, je vais en grève. Tous les médecins tous les pharmaciens seront en grève un jour pour que ce pays soit libéré des bandits".

Parlant de leur plate forme revendicave , Manizé kolié, cite :

medicrime doit fonctionner quand on dit medicrime c'est pas du papier, c'est medicrime qui doit sortir pour aller s'installer à madina c'est pas de passer dans les fouillères pour ramasser les produits.

Deuxièmement la Guinée n'a pas besoin d'avoir officiellement 58 société grossistes, on a besoin de trois. nous sommes monté à quatre pour faire plaisir un peut à nos confrères pharmaciens.

Troisième point les contenaires des rebelles qui sont au port, ils faut qu'on les libèrent tout en les mettant à la disposition de medicrime ce sont les premiers butin de guerre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.