Afrique du Nord: Crise libyenne - La position de l'Algérie privilégiant une solution politique réitérée

Alger — Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a réitéré dimanche à Munich (Allemagne), la position de l'Algérie sur le règlement de la crise libyenne en "insistant sur une solution qui ne peut être que politique", indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Dans son intervention lors de la 1ère réunion du comité international de suivi de la Conférence de Berlin sur la Libye, M. Boukadoum a "mis en exergue la capacité des frères libyens à dépasser leurs divergences sans ingérence extérieure".

Le ministre "a ainsi lancé un appel pour un appui de la communauté internationale aux efforts visant à permettre au peuple libyen de sortir de cette crise qui affecte durement ce pays voisin et dont l'impact se fait ressentir bien au-delà de ses frontières".

M. Boukadoum "n'a pas manqué aussi de saluer les efforts de l'Allemagne et les résultats auxquels ils ont abouti, en particulier, à travers la conférence de Berlin sur la Libye".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.