Algérie: Arkab - Le gouvernement déterminé à concrétiser la transition énergétique

Alger — Le ministre de l'Energie, Mohamed Arkab, a réitéré la détermination du gouvernement à concrétiser la transition énergétique, à travers un plan d'action tracé à l'horizon 2035 visant à augmenter les capacités d'exploitation des énergies renouvelables.

S'exprimant lors de la rencontre gouvernement-walis, le ministre de l'Energie a indiqué que le gouvernement s'inscrit pleinement dans la stratégie de la transition énergétique, à travers un plan d'action tracé à l'horizon 2035 basé sur l'exploitation des énergies renouvelables en vue de rompre avec le modèle de production et de consommation énergétique basé essentiellement sur les hydrocarbures.

Ainsi, l'objectif tracé par les pouvoirs publics dans le cadre de ce plan d'action est celui d'atteindre une puissance de production de 15.000 mégawatts à l'horizon 2035, dont 4.000 mégawatts seront produites d'ici 2024.

Appelant à une large contribution des autorités locales, des entreprises et des experts nationaux à la concrétisation des objectifs de la transition énergétique, l'intervenant a mis en avant la nécessité d'exploiter les énergies renouvelables, notamment solaires en raison de la hausse de la consommation interne.

A ce propos, il a indiqué que la consommation nationale avait atteint un pic historique durant l'été 2019 où il avait été enregistré un chiffre de 15.640 mégawatts, faisant observer que cette consommation concerne en premier lieu les ménages, alors que le secteur économique ne consomme que 19 % de la production totale.

Ceci traduit, selon le ministre, la faiblesse du tissu industriel et économique national et une consommation "effrénée" des ménages.

En termes des capacités de production dans les autres domaines énergétiques, le ministre a fait état d'une production de 100 milliards mètre cube de gaz, dont 43 milliards destinés à la consommation interne et de 15,30 millions de tonnes de produits pétroliers.

S'agissant des projets de distribution de gaz et d'électricité au niveaudes communes, le ministre de l'Energie a assuré que tous les programmes inscrits et pour lesquels des enveloppes financières ont été affectées seront réalisés dans le cadre du plan d'action du secteur.

A ce titre, il a annoncé que 1392 communes sur 1541 sont actuellement reliées et alimentées par le réseau national d'électricité et du gaz, soit un taux de 90%. Pour ce qui concerne les 139 communes restantes réparties sur 28 wilayas, elles seront alimentées par le réseau d'ici 2024 par le biais des projets en cours de réalisation, a fait savoir, en outre, le ministre de l'Energie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.