Cote d'Ivoire: Tournée de sensibilisation d'Ahoussou-Kouadio - Le Cavally s'engage pour paix

16 Février 2020

Jeannot Ahoussou-Kouadio, pendant 72 heures, est allé à la rencontre des populations du Cavally. Il les a écoutées et a pu toucher du doigt leurs réalités. La série de rencontres qu'il a eues avec ses " parents" vivant dans cette partie de la Côte d'Ivoire s'est achevée dans les locaux du conseil régional à Guiglo.

Heureuse de cette initiative du président du Sénat, le ministre de la Salubrité et de l'Assainissement, Anne-Désirée Ouloto, a indiqué qu'il s'agissait d'une visite de proximité pour parler de paix et de cohésion sociale. L'objectif recherché, selon elle, était d'aider à consolider la paix.

Durant son séjour, le président du Sénat a ainsi eu des audiences avec les chefs traditionnels wê, malinké et akan. Il a ensuite rencontré, dans la cour du conseil régional, l'ensemble des forces vives de la région, les différentes communautés qui y cohabitent. Tous ont réitéré leur engagement pour la paix.

Persuadée que sans la paix, il ne peut avoir de développement, la présidente du conseil régional du Cavally, Anne-Désirée Ouloto, a invité ses " parents" à faire bloc autour du Chef de l'État afin qu'il continue et parachève ses grandes œuvres en Côte d'Ivoire.

« Nous avons convenu qu'il n'y a pas meilleure chose que la paix sans laquelle nous ne pourrons avoir le développement. Nous avons compris qu'avec l'avènement du Président Ouattara au pouvoir, un vent nouveau soufflait sur le pays. Un vent qui transporte avec lui, à travers le pays, des infrastructures : ponts, autoroutes, universités, écoles, collèges de proximité, centres hospitaliers universitaires (Chu), centres de santé... », a-t-elle expliqué.

Jeannot Ahoussou a salué l'esprit de coopération entre les différentes communautés et s'est réjoui de trouver « une région où tout est calme, où tout est paisible », alors qu'il est arrivé des moments où ce n'était pas évident. « Merci de l'esprit de coopération entre nos parents wê et les populations akan qui, pour certaines, vivent ensemble depuis plus de 50 ans », a-t-il déclaré à l'endroit des communautés qui cohabitent dans la région.

Le premier responsable de la Chambre haute du Parlement a, dans cette perspective, engagé les chefs traditionnels akan à se joindre à leurs parents wê pour parcourir tous les villages et campements des quatre départements du Cavally en vue de sensibiliser à la paix, à la cohésion sociale, condition préalable du développement.

Il a, en outre, appelé ces hommes, femmes et jeunes, à se mobiliser derrière le Président Ouattara pour construire la Côte d'Ivoire. Il a promis faire remonter leurs doléances aux autorités. Notamment celle relative au pont sur le fleuve N'Zo, l'une des préoccupations des populations de la région du Cavally.

Ahoussou Kouadio n'a pas manqué de s'adresser aux ex-combattants. Il les a encouragés à promouvoir la paix et la non-violence. Toujours dans le cadre de cette tournée en faveur de la paix, le président du Sénat a promis de revenir dans la région pour une visite dans les départements de Toulepleu et Taï.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.