Cote d'Ivoire: David Musa Soro, directeur du Bipia - "Pourquoi un master d'intégration africaine"

Le Bureau ivoirien de la promotion de l'intégration africaine(Bipia) a organisé le vendredi 14 février 2020 au Centre national de matériel scientifique(Cnms) d'Abidjan-Cocody, la cérémonie marquant la fin de la formation académique de la première promotion du master d'intégration africaine.

Ils sont plus de vingt auditeurs à finir la formation théorique du nouveau master dénommé "Master d'intégration africaine", initié par le ministère de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'extérieur en collaboration avec l'Université Alassane Ouattara de Bouaké.

Cette première promotion a été formée dans plusieurs domaines notamment "la diplomatie", "l'économie", "la géostratégie". Il y a aussi "la gestion des infrastructures régionales", "la zone de libre-échange continentale", "Paix et sécurité".

Selon le directeur du Bureau ivoirien de la promotion de l'intégration africaine (Bipia), le professeur David Musa Soro, par ailleurs coordonnateur du master , il vise à doter la sous-région en ressources humaines de qualité en matière d'intégration.

Il a également traduit sa reconnaissance au doyen Anzoumana Ouattara, 2ème coordonnateur du master . Alassane Diamouténé Zié, directeur de cabinet, et représentant Ally Coulibaly, ministre de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'extérieur, a traduit ses remerciements au Bipia avant de s'adresser aux auditeurs : « Aujourd'hui, on est pratiquement au bout de l'effort. Et cet effort-là, il faut le monnayer en avantage. Il faut que vous en fassiez bon usage et montrez que nous n'avons pas eu tort de proposer cette formation ».

Il a émis le souhait de voir ce diplôme se perpétuer. Les membres de la promotion effectueront un stage de validation du lundi 17 février au vendredi 15 mai 2020. Ils recevront leurs diplômes en juin 2020. Les inscriptions pour la 2ème promotion du master ont également été lancées.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.