Cote d'Ivoire: Meeting de l'opposition ivoirienne à Paris - L'EDS « nullement concernée ni de près ni de loin »

16 Février 2020

Samedi 15 février 2020, des délégations de plusieurs partis politiques de l'opposition ivoirienne, du FPI, PDCI-RDA, Lider, Cri panafricain, du Cojep, de la Société civile, les militants de GPS ont organisé un meeting à) la Place du Trocadéro, à Paris.

Au cours de cette rencontre un certain Capitaine Koné a annoncé la prise des armes contre le pouvoir d'Abidjan. Ce, au moment où des enquêtes sont en cours au sujet d'une atteinte à la sureté de l'Etat. Qui vaut un mandat d'arrêt international émis à l'encontre de l'ex-président de l'Assemblée nationale Guillaume Soro.

Présenté comme proche du Gps de Guillaume Soro, le Capitaine Koné n'est pas allé avec le dox de cuillère. Morceaux choisis : « Ouattara n'a pas le monopole des armes, en Côte d'Ivoire. En face, dorénavant, nous pouvons lui opposer des armes (...) Arrêtons de nous leurrer, il n'y a pas de paix en Côte d'Ivoire...»

COMMUNIQUÉ EDS

La plate-forme politique Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS) attachée à la paix et à la réconciliation, tient à informer tous les militants et sympathisants des partis politiques (AIRD, FPI, UNG, R2P, RPA-CI, NPR, etc.. ) et organisations qui la composent, ainsi que l'ensemble de la communauté nationale et internationale, qu'elle n'est nullement concernée ni de près ni de loin, par la récente activité politique qui a eu lieu ce week-end du samedi 15 février 2020, à la place du Trocadero, à Paris.

Elle n'a pas été associée à l'organisation de cette manifestation et n'y a donc délégué aucun responsable politique, ni appelé ses militants à y participer.

Au demeurant, aucune prise de parole en son nom n'y a été observée, ni même programmée.

Pour EDS,

Le ministre Eric KAHE

Vice-président chargé des relations avec les partis politiques et les institutions.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.