Congo-Brazzaville: Coronavirus - Le pays prend des mesures de prévention

Si l'on ne compte toujours pas de cas suspect de coronavirus au Congo-Brazzaville, les autorités ont déjà pris des mesures de prévention, notamment dans les aéroports. Cette semaine, elles ont lancé une campagne d'affichage pour sensibiliser la population aux moyens de reconnaître la maladie.

À Brazzaville, une affiche en couleur placardée sur la porte principale en baie vitrée du ministère de la Santé sensibilise les usagers sur les symptômes du coronavirus et les premières dispositions à prendre en cas d'apparition de ces symptômes. On trouve la même affiche dans les structures hospitalières et dans bien d'autres établissements publics.

Dans les aéroports, la température des passagers à l'arrivée est systématiquement prélevée. Au Beach, le port fluvial de Brazzaville, les passagers sont soumis à une séance de nettoyage des mains par des agents de santé qui portent des masques.

Le Congo-Brazzaville prend toutes ces dispositions parce qu'il est exposé au risque de contamination au coronavirus comme les autres pays de la planète, selon le docteur Jean-Vivien Mombouli, directeur général du Laboratoire national de santé publique (LNSP).

« Il y a des activités de surveillance de prise de température, des activités de prise de contact des voyageurs pour qu'il y ait un suivi à distance par téléphone, explique-t-il. Le gouvernement a pris une circulaire pour qu'on puisse organiser la mise en quarantaine des suspects venant de Chine. Nous avons décidé de ne pas mettre tout le monde en quarantaine ».

Le Congo-Brazzaville n'a pas encore enregistré de cas, ni suspect, ni confirmé. Au cas où, le pays dispose d'un centre de mise en quarantaine dans la commune de Kintélé, au nord de Brazzaville.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.