Maroc: Arrestation de deux Danois, objets d'avis de recherche internationaux

Le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger a arrêté, vendredi soir, en étroite coordination avec la Brigade de la police judiciaire au port de Tanger ville, deux ressortissants danois en situation irrégulière au Maroc, qui font l'objet d'avis de recherche internationaux pour trafic de drogue et de psychotropes.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué, samedi dans un communiqué, que les formalités de pointage des deux mis en cause dans la base de données de l'organisation internationale de police criminelle (Interpol) ont révélé qu'ils font l'objet d'avis de recherche internationaux émanant des autorités judiciaires danoises, pour leur implication dans des affaires de trafic international de drogue.

Les deux suspects ont été arrêtés dans un appartement à Tanger en compagnie d'un troisième Danois, qui se chargeait de leur fournir les ressources financières et logistiques durant leur séjour au Maroc, a précisé la DGSN, ajoutant que les perquisitions ont permis de saisir en leur possession une somme d'argent importante en monnaie nationale et des rouleaux de chira.

Les mis en cause, recherchés à l'échelle internationale, ont été placés en garde à vue conformément à la procédure d'extradition, tandis que le troisième suspect a été soumis à l'enquête préliminaire, menée sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer tous les actes criminels qui lui sont reprochés dans cette affaire.

Cette opération vient couronner les efforts intensifs et continus, fournis par la DGSN en vue de conforter les mécanismes de coopération internationale dans le domaine de la lutte contre la criminalité transnationale, conclut le communiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.