Madagascar: « Nul et non avenu », soutient le MAE - « Laissez-passer diplomatique de Ny Rado Rafalimanana

Contrairement à ses prétentions, aucune procédure officielle de demande d'un accord de siège portant établissement d'une organisation internationale intergouvernementale ou d'une organisation non gouvernementale étrangère à Madagascar n'a été engagée au niveau du ministère des Affaires étrangères par monsieur Ny Rado Rafalimanana.

Le dossier du World Fund for Development and Planning (WFDP) ne figure pas dans la base de données des organisations non gouvernementales étrangères légalement constituées auprès du ministère des Affaires étrangères ». C'est ce qu'explique le MAE dans un communiqué publié hier en réplique aux déclarations du président national du « Ny fanahy no maha-olona » qui persiste et signe en affirmant être un Ambassadeur d'une organisation affiliée aux Nations Unies.

Usurpation. A travers son communiqué, le MAE confirme indirectement l'accusation portée à l'encontre de Ny Rado Rafalimanana. Ce dernier est accusé d'usurpation de titre et de fonction. Le ministère des Affaires étrangères affirme aussi que « le prétendu Laissez-passer diplomatique de Ny Rado Rafalimanana ne correspond nullement aux standards internationaux, et Madagascar n'a jamais été notifié de l'existence de ce type de passeport ». De ce fait, le MAE considère ce passeport ainsi que tous les documents présentés par l'ancien candidat à la Présidentielle comme « nuls et non avenus ». « Ces documents ne sont donc pas opposables à l'Etat malagasy », soutient le communiqué.

Par ailleurs, « World Fund for Development and Planning n'a point d'existence juridique vis-à-vis des lois et règlements de la République de Madagascar ». Pour enfoncer le clou, le ministère des Affaires étrangères de soutenir que Ny Rado Rafalimanana ne peut se prévaloir du titre d'Ambassadeur ou de représentant d'une quelconque organisation à Madagascar ; il ne peut également bénéficier ni d'immunité, ni des privilèges tels que définis par la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques ».

Poursuite judiciaire. En continuant de revendiquer son statut d'Ambassadeur, Ny Rado Rafalimanana risque gros et pourrait faire l'objet d'une poursuite judiciaire. « Aucune des deux organisations dont il prétend être le représentant légal n'est affiliée aux Nations Unies, et ne figure ni sur la liste des organisations intergouvernementales, agences, institutions, organes, départements et bureaux affiliés aux ONU, ni sur celle des organisations non gouvernementales accréditées à Madagascar ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.