Madagascar: Secteur des mines - Intensification de la protection de l'environnement dans une optique durable

Le PCA et le DG de l'OMNIS soutiennent l'importance de la protection de l'environnement, surtout vis-à-vis des acteurs du secteur des mines.

Le secteur minier est réputé comme nuisible à l'environnement, mais l'Administration minière veut prouver le contraire en donnant le bon exemple, selon Andrianjakatiana Rakotondrazafy du ministère des Mines et des ressources stratégiques.

60 millions d'arbres sur 40 000 hectares ! C'est l'objectif minimum que l'Etat se fixe durant la campagne de reboisement de cette année. Selon le président du conseil d'administration de l'Office des mines nationales et des industries stratégiques (Omnis), Stéphanie Delmotte, relever ce défi nécessite la poursuite des efforts de chacun après la réalisation des 500ha reboisés à Ankazobe Tampoketsa. « Il faut recouvrir Madagascar de forêts.

C'est un devoir pour chacun de nous. C'est pour cela que l'Omnis a décidé de donner l'exemple, afin que chaque citoyen prenne conscience de l'importance de la flore, car l'air que nous respirons, l'eau qui nous donne la vie, et même les aliments que nous consommons dépendent tous de la flore. En outre, nous connaissons tous la situation en Australie, suite aux feux dévastateurs qui n'ont pas manqué d'avoir des impacts néfastes considérables à l'échelle mondiale. Cela nous incite davantage à doubler d'efforts pour protéger l'environnement », a soutenu le PCA de l'Omnis dans son discours lors de la journée de reboisement organisée, vendredi dernier à Ampangabe.

Projet durable. Selon le directeur général par intérim de l'OMNIS, Lalanirina Ranoroarisoa, un projet sera lancé par l'office afin d'inciter les paysans d'Ampangabe et des alentours de cette zone à planter des arbres et à améliorer leurs activités agricoles. Des techniciens seront assignés à la réalisation de ce projet, et s'occuperont également d'assurer le suivi des arbres plantés par la grande famille de l'Omnis depuis déjà plusieurs décennies. « Il faut une professionnalisation du métier. L'objectif est de contribuer à la protection de l'environnement et à la réduction de l'émission de gaz à effet de serre. C'est un devoir envers la nation. De plus, le changement climatique nous concerne tous. Cela fait des années que l'Omnis reboise tous les ans, un devoir qui s'inscrit sur le long terme. Cette année, nous avons planté 2 000 pieds d'olive. Il s'agit d'un regarnissage du terrain touché par le feu de brousse, où les jeunes plants d'arbre ont été brûlés.

Nous avons choisi l'olive car elle a des vertus thérapeutiques en plus d'attirer la pluie. Bien que des efforts soient fournis par l'Omnis, nous faisons appel aux autorités pour l'application de règles strictes concernant la protection des forêts contre les feux de brousse et les coupes illicites », a affirmé le DG p.i. de l'Omnis. Bref, avec son initiative et sa réactivité, cette entité veut donner le bon exemple aux autres organismes rattachés au ministère des Mines et des ressources stratégiques, et également aux autres départements ministériels.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.