Congo-Kinshasa: Kinshasa - Le Gouverneur envisage l'interdiction de l'usage du sachet plastique

17 Février 2020

Le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila a échangé samedi, 15 février dans son cabinet de travail, avec les autorités municipales sur la décision latente prise par son prédécesseur. Cette décision interdisait le recours au sachet plastique comme emballage idéal adopté par les kinois, et l'interdiction de production de l'eau en sachet. Ces sujets ont été soumis à l'approbation de l'auditoire et approuvée à l'unanimité.

« J'ai remarqué que le sachet est souvent utilisé comme emballage même pour des arachides, pains, bref, de beaucoup de produits alimentaires, alors qu'auparavant ils étaient vendus dans du papier. Ce qui n'est plus le cas aujourd'hui », a-t-il indiqué.

guerre contre le « l'omniprésent sachet » réputé être la cause de tous les maux que connaît la capitale congolaise. Toutes formes de guerres menées jusque-là contre le sac plastique à Kinshasa ont montré leurs limites.

Peut-être que c'est le début d'une véritable A quand le début de l'interdiction formelle du sachet ? Rien n'est signalé jusque-là. Néanmoins, le Gouverneur espère dans un premier temps limiter la consommation des sachets pour la réussite de l'opération Kinshasa bopeto avant les grandes mesures qui impliqueraient aussi les autres instances du pays.

Gentiny Ngobila a, au cours de cette réunion annoncé pour les prochains jours, le renforcement des capacités des Bourgmestres et Chefs des quartiers, pour faire d'eux des officiers de Police judiciaire à compétence restreinte. Ce, en prélude de l'application bientôt, des dispositions sur les pénalités ou amandes transactionnelles conformément aux édits sur la salubrité et les nuisances sonores.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.