Cameroun: Pagne du 8 mars - C'est déjà l'effervescence

A quelques semaines de la célébration de la Journée internationale de la femme, les lieux de distribution ne désemplissent plus à Yaoundé.

De longues files d'attente devant la boutique Cicam (Cotonnière industrielle du Cameroun). Le pagne du 8 mars attire déjà de nombreux hommes et femmes à Yaoundé. Vendredi dernier, une marée humaine a envahi l'entrée de ce magasin qui est l'un des points de vente du pagne dédié à la célébration de la Journée internationale de la femme.

La population en ce lieu, majoritairement constituée de femmes y est arrivée aux premières heures de la matinée. « Je suis arrivée à 6h. J'ai laissé mon enfant de quatre mois à la maison, croyant que j'allais vite être servie. A ma grande surprise, j'ai trouvé une foule immense. Je ne suis même pas parmi les premières personnes qui seront servies », s'indigne Marielle Mbazoa.

Pour gérer la foule impatiente, un mécanisme a été mis en place. Avec l'aide des hommes en tenue, les responsables de la Cicam ont créé deux rangs. C'est donc par groupe de cinq, que les clients font leur entrée dans le magasin. Chacun n'ayant droit qu'à un seul pagne avant de regagner la sortie.

A l'extérieur, dans les rangs, les commentaires vont bon train. L'essentiel des échanges tourne autour du pagne, de la couture, des modèles. Assis à même le sol ou debout, tous gardent l'espoir d'être servis dans les minutes qui suivent. C'est la même ambiance à l'arrière du magasin où de longs rangs d'hommes et de femmes, des grossistes cette fois, ont pris d'assaut le lieu.

Ici également, c'est par ordre d'arrivée et par groupes de trois que ces derniers sont servis, après la présentation de leur facture « pro forma». Pour justifier cette effervescence, certains indiquent qu'ils ont peur de la rupture des stocks.

A ce sujet justement, David Mounjoutouyi, délégué commercial de la CICAM pour le Centre et l'Est se veut rassurant. « Le pagne du 8 mars est disponible sur le marché depuis le 3 février dernier. Il est évident que plus nous approchons de la célébration, plus la demande est forte.

Mais nous avons pris des dispositions pour ne pas faire face à la pénurie. Nous avons notamment agrée plus de 300 distributeurs qui peuvent le vendre au même prix que nous. Nous avons également prévu de vendre les pagnes jusqu'au 6 mars », fait savoir le responsable.

Cette année, les couleurs bleu turquois et rose bonbon ont été choisies. Le pagne est homologué au prix de 6800 F, et pourtant des circuits parallèles n'hésitent pas à le vendre un peu plus cher. Dans un groupe de vente, sur les réseaux sociaux, c'est à 8000 F que le pagne est disponible, les vendeurs proposent même des services de livraison à domicile.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.