Ile Maurice: Promesse électorale - «Le gouvernement nous a menés en bateau» dit Rafick Bahadoor

17 Février 2020

Rs 100 000 de subvention à l'achat d'une nouvelle voiture. C'est ce qui avait été promis aux chauffeurs de taxi par Parvind Jugnauth pendant la campagne électorale. Mais le 7 février dernier, le conseil des ministres a avalisé la décision d'accorder une subvention de Rs 100 000 sous la forme d'une exonération unique de la TVA au moment du dédouanement, aux détenteurs d'une licence de taxi, pour l'acquisition et le remplacement d'un taxi, sous le Taxi Grant Scheme...

Le président de la Taxi Proprietors'Union, Rafick Bahadoor n'accueille pas favorablement les Rs 100 000 qui ont été promises à la communauté des chauffeurs de taxi. Joint au téléphone, il explique que le gouvernement les mène en bateau. «Ki taxe pou tirer pu arriv a ene montant de Rs 100 000? Nu aprane ki pu gagn li ene sel fwa». Selon lui, ce n'est pas ce qui a été promis aux chauffeurs de taxis. "Ti dir ki sak 4 ans kan sanzer pu gagn Rs 100 000".

Pour rappel, c'est pendant la campagne électorale que la promesse a été faite. Pravind Jugnauth, leader de l'Alliance Morisien intervenant à La Croisée Diolle à Vacoas et à Route Bassin le 18 octobre, annonce que les chauffeurs de taxi auront une subvention de Rs 100 000 pour l'acquisition ou le renouvellement de leurs voitures. «Pou nou kamarad taxi ki finn gagnn zot licens, zotpou al aste enn loto, pou bann se ki deza ena enn taxi e ki pou renouvel zot taxi, nou pou donn zot enn Grant Rs 100 000.»

Répondant à une question de la presse lors d'une fonction mardi 11 février dernier, le ministre du Transport et du métro léger a apporté plus de précisions tout en affirmant que plusieurs suggestions ont été faites mais qui selon le ministre, auraient été contre l'intérêt des chauffeurs de taxi. «Un chauffeur de taxi paie 15% du prix de la voiture neuve comme TVA. Si la taxe coûte plus de Rs 100 000 le chauffeur n'aura qu'à payer la différence. Si 15% représentent Rs 125 000, le chauffeur ne déboursera que Rs 25 000» avance Alan Ganoo. Et d'ajouter que ceux qui vont acheter une voiture dans la tranche de Rs 300 000 et de Rs 400 000, par exemple, la TVA sera en dessous de Rs 100 000. «Cette subvention encourage donc l'achat de voitures robustes et confortables pour la sécurité des utilisateurs», a-t-il rajouté.

Rafick Bahadoor estime que cette mesure va pousser les chauffeurs de taxi à s'endetter. «Sofer taxi pa astey loto lor Rs 700 000. Li astey loto lor Rs 400 000-Rs 500 000». Selon lui, avant de prendre cette décision, il aurait dû y avoir des consultations avec l'Association des taxis car ce soutien est pris en considération par les opérateurs de taxi. Ces derniers font face à des difficultés pour avoir un prêt bancaire pour l'achat d'une voiture.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.