Maroc: La SNRT révèle la nouvelle vision de la chaîne "Attaqafia" au SIEL

Fidèle aux activités de ses stands, initiés dans les différentes grandes manifestations ouvertes au public, la SNRT a organisé, le mercredi 12 février dans son stand au SIEL, une table ronde autour de la chaîne «Attaqafia».

Un événement lors duquel les participants en ont mis en exergue le bilan et les perspectives notamment les aspects de sa nouvelle grille de programmes. Dans ce sens, le directeur de la chaîne, Abdessamad Benchrif , a présenté un aperçu des nouvelles conceptions concernant «Attaqafia». Il a également mis en relief les changements qui porteront sur sa «vision stratégique, y compris une grille de programmes englobant principalement 14 nouvelles émissions dont la préparation est entamée depuis deux ans».

Il est, de plus, prévu que cette grille ancre l'identité de ce service médiatique public en tant que chaîne culturelle par excellence à travers une nouvelle offre d'information culturelle et des émissions documentaires et historiques.

Ce qui permet d'accompagner la densité de la production culturelle marocaine en faisant de la chaîne un levier médiatique de la culture et du champ marocains tout en consolidant l'ouverture sur les universités marquées par une production dynamique.

Cette conférence s'est aussi distinguée par la participation du doyen de la Faculté des sciences de l'éducation à Rabat, Abdellatif Kidai, qui s'est félicité de la clarté de la ligne éditoriale de la chaîne dans le paysage médiatique marocain. A propos des défis et perspectives, il a souligné que la chaîne est « au centre des changements qui s'opèrent au niveau du projet culturel et éducatif du Maroc ».

Il a également mis l'accent sur la contribution de la chaîne à l'éducation, aux valeurs et à la citoyenneté ainsi qu'à la réponse aux différents besoins de la société en culture.

De son côté, Younes Elbedioui, producteur d'émissions à «Attaqafia», a abordé les différents parcours de celle-ci depuis sa création, en tant que première chaîne thématique au Maroc, en vertu des cahiers des charges de 2006 dont la version de 2012 a focalisé sur la culture au sens général.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.